Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Près de 500 personnes à Brest pour exiger "une vraie loi climat"

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Alors que le gouvernement s'apprête à présenter son projet de loi "climat et résilience" à l'Assemblée nationale, plusieurs centaines de personnes ont défilé dans le centre-ville de Brest pour demander des mesures climatiques plus ambitieuses.

Les députés ont été interpellés sur la question du vote des amendements
Les députés ont été interpellés sur la question du vote des amendements © Radio France - Roméo van Mastrigt

Ils étaient entre 500 et 600 personnes place de la Liberté à Brest pour exiger le vote d'une "vraie loi climat". Une mobilisation qui a lieu la veille de la présentation du projet de loi "Climat et Résilience" par le Gouvernement à l'Assemblée nationale. Le texte est censé reprendre les mesures proposées par la Convention citoyenne pour le Climat. Emmanuel Macron avait promis de les proposer "sans filtre". Or, les manifestants estiment que la promesse n'a pas été tenue. "Je me sens trahie, personnellement, et pour les générations futures", s'indigne Audrey, une mère de famille venue marcher avec ses 4 filles.

Près de 500 personnes ont manifesté à l'appel de plusieurs associations écologistes
Près de 500 personnes ont manifesté à l'appel de plusieurs associations écologistes © Radio France - Roméo van Mastrigt

"Député écolo ou député climaticide ?"

Sur les marches de l'hôtel de ville, des manifestants ont créé des pancartes avec les noms et la photo des députés du Finistère. En légende : "Député écolo ou député climaticide, il faut choisir". Jules, membre d'Extinction Rébellion, résume la chose : "aujourd'hui, la balle est dans le camp de nos députés. Soit, ils affirment leur engagement pour le climat, soit ce sont des menteurs comme notre gouvernement". 

Les manifestants demandent des mesures climatiques bien plus ambitieuses
Les manifestants demandent des mesures climatiques bien plus ambitieuses © Radio France - Roméo van Mastrigt

Alors, certains organisateurs de la marche, comme Sarah, du réseau GreenVox proposent un lobbying citoyen pour peser sur les décisions des élus. "Ils savent très bien que ce projet est édulcoré. Leur pouvoir, c'est de voter les amendements les plus proches de ceux de la Convention citoyenne pour le climat", insiste-t-elle. Actuellement, GreenVox 29 permet de signer une lettre individuelle à envoyer à son député pour l'inciter à prendre les bonnes décisions. Pour l'heure, 1200 personnes ont déposé leur signature. Les lettres doivent être déposées dès ce lundi matin. 

ECOUTEZ - Pourquoi une "vraie loi climat" ? Sarah du réseau GreenVox 29

Choix de la station

À venir dansDanssecondess