Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Près de 60.000 familles girondines bénéficient de l'allocation de rentrée scolaire cette année

mardi 19 août 2014 à 6:00 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde

L'ARS sera versée ce mardi par la Caisse d'Allocation Familiale de la Gironde. Cette aide financière est destinée à payer les cartables et autres fournitures. En Gironde 58.895 familles vont recevoir cette aide, pour 86.633 enfants. C'est environ 4.000 familles de plus par rapport à l'an passé mais pour certains parents cela ne suffit pas à régler les dépenses.

Illustration fournitures scolaires
Illustration fournitures scolaires © Radio France

Cette allocation de rentrée scolaire est versée sous conditions de ressources . Sont concernées : les familles avec un enfant disposants de revenus inferieures à 24.137 euros. Le plafond se situe à 29.707 euros pour les familles avec deux enfants et à 35.277 euros pour 3 enfants.

Le montant de l'ARS a été revalorisé de 0.7 pourcent cette année. L'allocation de rentrée passe ainsi à 363 euros pour les 6-10 ans, 383 euros pour les 11-14 ans, et 396 euros pour les 15-18 ans.

A noter également que cette année, les parents d'adolescents de 16 à 18 ans n'ont plus à fournir de justificatif de scolarité, une attestation sur l'honneur assurant que l'enfant est scolarisé est suffisante.

Ce coup de pouce de l'État permet-il aux parents de rentrer dans leur budget de rentrée ? La réponse est clairement non selon Vanessa Chaussonnet, président de la PEEP 33, association de parents d'élèves.

"Pour les lycéens, l'allocation est clairement une goutte d'eau dans un océan de dépenses." — Vanessa Chaussonnet, président de la PEEP en Gironde

Vanessa Chaussonnet, président de la PEEP 33

"La plus gros budget de la rentrée c'est l'habillement"