Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Près de 850 lettres pour les soldats du Sahel

mercredi 23 décembre 2015 à 10:37 Par Valentine Letesse, France Bleu Maine et France Bleu

Ouest France a joué les facteurs. Le journal a lancé un appel à ses lecteurs pour écrire aux marsouins sarthois déployés au Sahel. Le courrier est parti ce mercredi.

Les centaines de lettres reçues à Ouest France Le Mans.
Les centaines de lettres reçues à Ouest France Le Mans. © Radio France - Valentine Letesse

Le Mans, France

Le colis est parti tôt ce mercredi 23 décembre au matin. À l'intérieur, plus de 800 courriers et mails, recueillis tout au long de la semaine lors de l'opération "Lettres aux soldats du désert" lancée par Ouest France mardi dernier.  Au départ, il s'agissait simplement d'une pensée pour les centaines d'hommes de "Barkhane", envoyés en mission au Sahel. "Pour ne pas qu'ils se sentent tout seuls au milieu du désert, alors qu'ils sont séparés de leurs familles" explique Éric de Grandmaison, directeur de la rédaction de Ouest France Le Mans. 

Le reportage de Valentine Letesse.

L'appel a été entendu

L'initiative, relayée par plusieurs médias nationaux, a déclenché une véritable vague de soutien pour les marsouins sarthois déployés en octobre. Quand Éric de Grandmaison a téléphoné aux militaires sur place, "il y a d'abord eu un blanc. Ils ont demandé qu'on leur répète le chiffre. Ils ont cru qu'on leur disait 150 lettres. Alors qu'on en avait déjà reçu 650." Le plus étonnant, c'est que ces fameux courriers ont été envoyés de la planète entière. "On en a de la région Pays de la Loire, mais on a aussi reçu des courriers de Californie et d'Amérique du Sud. C'est quelque chose d'encourageant. Parce que ça veut dire qu'un journaliste peut vraiment être une passerelle entre les gens. Il y a un côté un petit peu fabuleux". Mais c'est Solange Rousseau, assistante de direction, qui s'est occupée de recevoir, de trier et de lire toutes ces lettres chaque matin. _"Les gens s'adressent à des inconnus, et finalement ils font part d'émotions, de ressentis et de reconnaissance vis-à-vis des soldats. Il y a des discours assez patriotiques même de collégiens_. Donc c'est vrai que c'est assez surprenant." Mais une lettre a particulièrement touché le directeur de la rédaction. Celle d'un homme, dont l'ami a perdu son fils au Bataclan.

Une lettre a particulièrement touchée Éric de Grandmaison.

Lettres, photos et broderies

Parmi les messages, quelques surprises. Un chèque, des cartes de Noël d'une maison de retraite, d'un lycée de Saumur et une broderie un peu particulière. Ce cadeau vient de Nadège. 

La lecture du mot de Nadège par Solange Rousseau.

Les soldats ne seront donc pas seuls à Noël. Ils devraient recevoir le fameux colis sous dix jours et l'ont promis, ils enverront une photo dès réception.