Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Près de Fécamp, Olvea purifie l'huile de vos crèmes et shampoings

mardi 11 septembre 2018 à 19:17 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

L'entreprise familiale vient d'inaugurer la première usine d'éco-raffinage d'Europe. Elle y traite des huiles qu'elle revend ensuite à des entreprises de cosmétiques ou d'agroalimentaire. C'est un investissement de 30 millions d'euros avec à la clef 40 créations d'emplois.

Olvea a investi 30 millions d'euros dans cette toute nouvelle usine
Olvea a investi 30 millions d'euros dans cette toute nouvelle usine © Radio France - Antoine Sabbagh

Saint-Léonard, France

Une nouvelle étape dans la réussite de cette pépite de l'économie normande. Olvea, créée en 1929, s'étend sur le site de son siège social de Saint-Léonard. Elle vient d'inaugurer une toute nouvelle usine, le chaînon manquant de son activité. "En fait nous produisons de l'huile dans de nombreux pays, de l'huile d'argan au Maroc, de karité au Burkina Faso. Mais quand nous recevons cette huile ici en Normandie elle présente des défauts : une couleur, une odeur, une acidité et nous devons donc traiter ces défauts pour satisfaire au mieux nos clients", explique Tanguy Daudruy, chargé de mission, et l'un des représentants de la 4e génération à la tête de l'entreprise familiale.

L'huile de karité arrive du Burkina Faso

Auparavant, Olvea sous-traitait ce traitement des huiles à des prestataires, notamment en Hollande, ce qui entraînait des coûts assez lourds. Désormais avec cette usine à Saint-Léonard, Olvea peut purifier 100 tonnes d'huile par jour sur deux lignes de production. "Cette huile est ensuite expédiée dans 90 pays, nous la vendons à des grandes entreprises de l'agroalimentaire ou des cosmétiques. Et donc on la retrouve dans des shampoings, des crèmes pour la peau mais aussi des aliments pour animaux", poursuit le dirigeant.

40 emplois créés

L'usine a coûté 30 millions d'euros et a conduit Olvea a recruté 40 nouveaux salariés, tous dans le bassin d'emploi de Fécamp. "Pour le chantier nous avons privilégié des entreprises locales, c'était très important pour nous de marquer notre attachement au territoire. Et nous avons aussi voulu un site écologiquement exemplaire avec des panneaux solaires sur le toit, de la récupération des eaux de pluie. Et nous nous fournissons en énergies vertes", conclut Tanguy Daudruy. Autant de vertus qui ont conduit le président de la région Normandie, Hervé Morin, a assister à l'inauguration de l'usine.