Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Prime d'activité augmentée : un simulateur en ligne pour savoir si vous pouvez en bénéficier

-
Par , France Bleu

Pourrez-vous bénéficier de la nouvelle prime d'activité annoncée par Emmanuel Macron le 10 décembre dernier ? La CAF a lancé ce 1er janvier un nouveau simulateur en ligne pour y répondre.

Le nouveau simulateur pour la prime d'activité a été mis en ligne le 1er janvier.
Le nouveau simulateur pour la prime d'activité a été mis en ligne le 1er janvier. © Radio France - Catherine Grain

C'est l'une des annonces phares d'Emmanuel Macron pour répondre au mouvement des "gilets jaunes" : la hausse de la prime d'activité jusqu'à 90 euros par mois. Pour savoir si vous pouvez en bénéficier, la Caisse d'Allocations Familiales (CAF) a lancé ce 1er janvier un nouveau simulateur en ligne qui comprend tous les nouveaux critères de cette nouvelle prime d'activité. 

La prime d'activité augmente mais elle est également étendue à cinq millions de foyers selon le gouvernement contre 3,8 millions de foyers qui en bénéficiaient jusqu'à présent. Par exemple, pour tous les salariés célibataires sans enfant touchant 1.560 euros de revenus nets maximum, la prime d’activité peut augmenter jusqu’à 90 euros par mois, pour atteindre 100 euros avec la revalorisation du SMIC. Même chose pour une mère célibataire avec un enfant qui gagne 2.000 euros par mois.

Comment ça marche ? 

Pour faire la simulation en ligne, il suffit de cliquer sur ce lien en vous connectant sur votre compte CAF, cliquer sur l'onglet à gauche "Simuler ou demander une prestation" puis sélectionner "Prime d'activité". La prime d'activité est versée pour chaque foyer et non individuellement, elle est calculée sur la moyenne de vos revenus des trois derniers mois

Lors de la simulation, la CAF va donc vous poser plusieurs questions : type d'activité exercée, nombre d'enfants à charge, allocations logements perçues ces trois derniers mois et, évidemment revenus perçus ces trois derniers mois c'est à dire, octobre 2018, novembre 2018 et décembre 2018.

Lors première semaine de janvier, vous êtes particulièrement nombreux à vous rendre sur le site de la CAF qui conseille donc d'éviter de faire une simulation entre 10h00 et 12h00 et de 14h00 à 16h00.

Simulation en ligne de la prime d'activité.  - Aucun(e)
Simulation en ligne de la prime d'activité. - Capture d'écran de la CAF

Premier versement le 5 février 

La prime d'activité n'est pas versée automatiquement c'est vous qui devez en faire la demande, chaque trimestre. Le montant de votre aide est ainsi recalculé tous les trois mois en fonction des revenus des trois derniers mois. 

Si vous n'avez jamais touché la prime d'activité, le premier versement revalorisé aura lieu le 5 février et vous avez jusqu'au 31 janvier pour en faire la demande si le nouveau simulateur indique que vous y avez droit. En revanche, sachez que vous pouvez faire une simulation et déclarer vos revenus à n'importe quel moment, cette date limite ne concerne que le premier versement du 5 février. 

Si vous bénéficiez déjà de la prime d'activité, vous n’avez aucune nouvelle démarche à faire jusqu'à la prochaine déclaration trimestrielle de vos revenus. Votre montant revalorisé sera lui aussi versé le 5 février. Pour connaitre le montant de cette prime revalorisée, rendez-vous sur votre compte CAF fin janvier.

Le gouvernement espère "toucher 100% des personnes" pouvant bénéficier de la prime d'activité élargie dès 2019 et "fera en sorte que son versement soit automatique à partir de 2020", a récemment annoncé la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn.