Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Prison des Groues : vers un nouveau bras de fer entre la ville d'Orléans et l'Etat ?

-
Par , France Bleu Orléans

La ville d'Orléans a annoncé jeudi soir en conseil municipal qu'elle s'opposerait à la construction d'une "Structure d'accompagnement vers la sortie" sur le terrain des Groues. Problème : l'Etat a déjà acheté le terrain et le projet est très avancé.

Suite à l'enquête publique, le préfet du Loiret a pris en octobre 2019 un arrêté déclarant d'intérêt général le projet de construction d'une "SAS" à Orléans sur le terrain des Groues
Suite à l'enquête publique, le préfet du Loiret a pris en octobre 2019 un arrêté déclarant d'intérêt général le projet de construction d'une "SAS" à Orléans sur le terrain des Groues © Radio France - François Guéroult

C'est un nouveau bras de fer qui s'annonce entre la ville d'Orléans et l'Etat. Il y avait déjà la polémique sur l'aide aux commerçants promise par la ville mais qui n'est pas possible pour des raisons juridiques. C'est à présent le dossier du nouvel établissement pénitentiaire prévu sur le terrain des Groues à l'horizon 2022 qui pose problème.

Le chantage à la voirie et aux réseaux

Cette prison d'un nouveau genre, baptisée "structure d'accompagnement vers la sortie" (SAS), et censée accueillir 120 détenus en fin de détention pour les préparer à leur retour à la vie civile, la nouvelle municipalité n'en veut pas. "Le projet est abandonné", a même annoncé Florent Montillot, le premier adjoint au maire, jeudi soir lors du conseil municipal. "Nous sommes dans un écoquartier, cela n'a pas de sens de l'installer à cet endroit", a expliqué le 1er adjoint au maire, qui souhaite à la place "une ferme solaire" et qui affirme avoir les moyens de bloquer le projet du ministère de la Justice : "nous ne ferons pas les travaux de voirie ni de réseaux".

La voirie et les réseaux ? "Il s'agit en fait d'une compétence de la métropole, et je n'ai pas encore entendu Christophe Chaillou, le président de la métropole, s'exprimer sur le sujet", fait observer Pascal Vion. Le directeur interrégional des services pénitentiaires se dit très surpris par cette annonce de la ville : "Pour moi, ce dossier n'est pas abandonné, bien au contraire."

L'Etat a déjà acheté le terrain

Il faut dire que le dossier est en réalité très avancé : "L'Etat a déjà acheté la parcelle, les opérateurs ont été choisis et le chantier doit débuter à la fin de l'année : en plein plan de relance, il va être compliqué de dire aux professionnels du BTP qu'on renonce à des millions d'euros de travaux", souligne-t-il. Sur le fond, Pascal Vion insiste : "On a besoin de cet équipement, de cet outil dont le but est de lutter contre la récidive avec des réponses particulièrement innovantes - à un moment, il faut savoir ce que l'on veut en terme de politique sécuritaire". Et de conclure : "J'espère que tout cela va se régler en bonne intelligence."

De son côté, l'APIJ, l'agence publique pour l'immobilier de la justice, qui s'occupe directement de ce projet, n'a pas souhaité réagir. "Nous avons compris qu'il y avait un souci avec la nouvelle municipalité, mais ce dossier va remonter au plus haut niveau de l'Etat", indique-t-on simplement. Rappelons que l'Etat, en novembre 2018, avait fait un geste en vendant l'ancienne maison d'arrêt d'Orléans à la ville pour le projet de centre aqualudique : le ministère de la Justice avait alors renoncé à son idée de reconvertir le site pour y installer, justement, cette fameuse SAS... 

  • Prison
Choix de la station

À venir dansDanssecondess