Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Privas : dix mètres de la rue des Mines équipés de panneaux photovoltaïques

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Il s'agit de produire de l'électricité pour le quartier d'Argevillières. Une production propre et une consommation locale.

C'est le croisement de la rue des Mines et de la voie douce de la Payre qui sera équipé
C'est le croisement de la rue des Mines et de la voie douce de la Payre qui sera équipé © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Privas, France

Les travaux débutent ce lundi et il y aura un alternat pour circuler rue des Mines au niveau de la voie douce de la Payre. Une entreprise va poser sur la route des panneaux photovoltaïques. On est loin des routes solaires. Seuls dix mètres seront équipés.  

Le photovoltaïque sur la route : une première en Ardèche

Les essais de pose de panneaux photovoltaïques sur plusieurs centaines de mètres et sur des routes très fréquentées n'ont pas donné de bons résultats pour l'instant. Le syndicat de l'énergie de l'Ardèche propose ici quelque chose de plus modeste : équiper la route des Mines sur 64 m². Les panneaux photovoltaïques sont pour ce dispositif enduits de produits antidérapants. Il y aura au bord de la route un panneau explicatif qui donnera entre autre la production instantanée d'électricité.       

De l'électricité pour le quartier

Ces panneaux photovoltaïques sur la route des Mines ne seront pas les seuls. D'autres seront installés sur les toits de bâtiments du syndicat de l'énergie et du conseil départemental. Cette électricité propre sera directement injectée dans le circuit du quartier d'Argevillières via le transformateur local. N'importe quel particulier peut y souscrire : le prix est le même que l'électricité du réseau national. Mais les particuliers peuvent aussi raccorder sur ce réseau local une éolienne ou un panneau photovoltaïque. La production ne permettra pas de rendre le quartier autonome. Il s'agit plutôt de produire une base : les pics de consommation seront assurés par le réseau national. A terme, le syndicat de l'énergie pourrait utiliser des batteries afin de stocker cette électricité et d'assurer l'éclairage public du quartier.    

Il s'agit d'une expérimentation qui, si elle est concluante pourrait être étendue à d'autres quartiers ou villages.  

Choix de la station

France Bleu