Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Privas : l'entreprise Precia Molen incite ses salariés à covoiturer

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Se rendre au travail en covoiturant avec ses collègues. L'idée existe déjà dans plusieurs entreprises françaises et elle vient d'arriver chez le groupe ardéchois Precia Molen. L'entreprise veut protéger l'environnement et inciter ses salariés à faire connaissance.

Sandra Noël est la passagère de Marie Branco tous les matins pour se rendre de Valence à Privas.
Sandra Noël est la passagère de Marie Branco tous les matins pour se rendre de Valence à Privas. © Radio France - François Breton

Privas, France

Covoiturer pour venir travailler. L'idée n'est pas toute neuve et certains salariés se sont déjà emparés du sujet bien avant que leur entreprise s'y intéresse. Mais de plus en plus de groupes permettent à leurs collaborateurs d'utiliser une application pour faciliter l'opération.

C'est le cas de l'entreprise ardéchoise Precia Molen, basée à Privas. Depuis la fin du mois de juin, elle propose à ses salariés de s'inscrire sur l'application Klaxit. "Après avoir renseigné leurs jours de covoiturage et leurs horaires de départ et d'arrivée, les salariés peuvent retrouver d'autres collègues qui ont fait la même action et définir un horaire de covoiturage", explique Pierre Bosse, responsable qualité environnement sécurité de l’entreprise. 

Faire tomber des barrières

Avec cette action, l'entreprise espère limiter l'impact sur l'environnement de ses salariés. Elle y voit aussi un moyen de faire connaissance entre collègues. Marie Branco, la directrice des ressources humaines du groupe, s'est prise au jeu. Tous les matins depuis Valence, elle prend avec elle Sandra Noël, une salariée du service marketing.

"Du fait de mon poste, Sandra n'aurait peut-être pas spontanément oser me demander de covoiturer avec elle, constate Marie Branco. L'application permet finalement de faire tomber des barrières."

Pour Sandra, le covoiturage permet de gagner du temps tous les matins en évitant les transports en commun. "Pendant les périodes estivales, il y a beaucoup de touristes et de travaux sur la route. Donc ça retarde souvent les trajets. C'est pas toujours évident de le justifier, même si les responsables le comprennent. J'aimerais bien éviter ces discussions autour des retards." En covoiturant, elle peut donc voyager l'esprit léger.

Pour l'instant, une vingtaine de salariés de l'entreprise profite de l'application. Ils sont 300 en tout sur le site de Privas. L'entreprise va donc lancer, à la rentrée, une campagne pour les inciter à utiliser l'application.

Choix de la station

France Bleu