Économie – Social

Privé d'ascenseur, un Manceau doit rester enfermé chez lui

Par Julie Davico-Pahin, France Bleu Maine mercredi 22 avril 2015 à 17:47

Jean ne peut pas sortir de chez lui sans ascenseur. Mais il peut compter sur l'aide de son amie
Jean ne peut pas sortir de chez lui sans ascenseur. Mais il peut compter sur l'aide de son amie © Radio France

L'ascenseur de la résidence où vit Jean, 76 ans, est en panne. Depuis deux mois, ce Manceau vit cloîtré dans son appartement du troisième étage : il ne peut se déplacer qu'en fauteuil roulant.

Cela fait deux mois que Jean est enfermé dans son appartement au Mans. L'ascenseur de sa résidence est tombé en panne le 26 février dernier. Ce sarthois est amputé des deux jambes, il ne peut se déplacer qu'en fauteuil roulant. 

D'habitude, Jean ne tient pas en place : son fauteuil ne l'empêche pas de sortir avec ses amis, ou d'être autonome. Mais avec cette panne d'ascenseur, il est obligé de se faire livrer ses repas. Son amie Babeth vient lui apporter tous les matins sa baguette de pain et le journal. 

Jean tourne donc en rond comme un lion en cage, mais il refuse de déprimer : "J'ai quand même le moral, parce que je ne me laisse pas abattre comme ça. Je ne suis pas le genre de gars à plier les bras, c'est pas mon genre ! "

Alors il s'occupe comme il peut, il joue aux cartes sur son ordinateur et fabrique des petites figurines en bois qu'il peint ensuite.

Jean s'occupe en fabriquant des petites figurines en bois - Radio France
Jean s'occupe en fabriquant des petites figurines en bois © Radio France

Jean en a assez. Il avait l'habitude des pannes à répétition, mais cette fois le problème est bien plus complexe. François Pellegrin, le gestionnaire de l'immeuble, parle d'une "accumulation de délais ". L'ascenseur ne devrait pas être réparé avant la mi-mai.

Pour en finir avec ces problèmes d'ascenseur, Jean cherche à emménager dans un nouvel appartement, cette fois au rez-de-chaussée.

Julie Davico-Pahin a rencontré Jean dans son appartement