Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Produire de la bière au pays du vin, le pari de Guillaume, un jeune côte-d'orien

vendredi 6 avril 2018 à 19:57 Par France Bleu Bourgogne, France Bleu Bourgogne

Au pays de la viticulture, Guillaume a fait le pari de la bière. Ce Côte-d'Orien de 26 ans s'est lancé dans l'aventure il y a trois ans avec une associée. Ensemble, ils ont créé la marque Elixkir, et ils seront présents, ce weekend, lors des Houblonnades, à Dijon.

Guillaume et son associée ont vendu 450 hectolitres de bières, l'an dernier. Ils espèrent augmenter leur production de 30% en 2018.
Guillaume et son associée ont vendu 450 hectolitres de bières, l'an dernier. Ils espèrent augmenter leur production de 30% en 2018. © Radio France - Florian Cazzola

Couternon, France

La petite entreprise de Guillaume, est installée dans la zone industrielle de Couternon, en Côte d'Or. "On va bientôt déménager, embraye le jeune chef d'entreprise de 26 ans. On va s'installer à Quetigny dans des tous nouveaux locaux." L'expérience brassicole aurait pu tourner court en terres viticoles. Et pourtant, trois ans après son lancement,la bière Elixkir grappille tout doucement des parts de marché

Il existe plus de 1.200 brasseurs artisanaux installés partout en France.  - Radio France
Il existe plus de 1.200 brasseurs artisanaux installés partout en France. © Radio France - Florian Cazzola

Bière et vin ne sont pas incompatibles en Bourgogne

La passion. L'amour du produit. Voilà ce qui a poussé Guillaume à se lancer dans le métier. _"_L'intérêt pour le produit se transforme vite en intérêt pour savoir comment la bière se produit, ainsi de suite", explique le brasseur. Dans sa succursale, plusieurs grosses cuves grises émettent des bruits étonnants. "C'est la bière qui fermente", explique-t-il. 

Avec son associée, Guillaume a étudié les procédés de fermentations, qui concernent autant la bière que le vin et le fromage. "Ces études nous ont mises sur la voie." Aujourd'hui, les deux brasseurs produisent plusieurs sortes de bières. Leur entreprise se développe. Ils ont vendu 450 hectolitres de bières l'an dernier. Ce n'est pas encore assez pour dégager deux salaires décents, mais ils comptent bien y remédier dès cette année. Ils espèrent passer la barre des 60 000 litres vendus, ce qui leur permettrait d'enfin vivre normalement de leur passion. 

450 hectolitres de Elixkir ont été vendus l'an dernier par les deux jeunes brasseurs de Couternon.  - Radio France
450 hectolitres de Elixkir ont été vendus l'an dernier par les deux jeunes brasseurs de Couternon. © Radio France - Florian Cazzola

Guillaume sera , ce weekend, aux Houblonnades. Elles se déroulent à Dijon, à Mail Général Delaborde, à côté du Palais des Sports. 20 brasseurs artisanaux ont répondu présent pour cette grande fête de la bière.