Économie – Social

Produits bio : fin de grève chez Écocert à L'Isle-Jourdain

Par Stéphanie Mora, France Bleu Toulouse mercredi 15 avril 2015 à 12:54

Les salariés de l'entreprise Écocert en grève (archives 7 avril 2015).
Les salariés de l'entreprise Écocert en grève (archives 7 avril 2015). © Maxppp

Les 180 salariés de cette entreprise numéro un mondiale de la certification de produits bio ont obtenu ce qu'ils voulaient : une hausse de salaire. Ils estimaient être tous payés en dessous des grilles de leur profession. Mais au fait, c'est quoi Écocert ?

Écocert est une entreprise fondée en 1991, aujourd’hui numéro un mondial de la certification de produits bio,  Écocert et ses filiales certifient 65 % des produits issus de l'agriculture biologique, selon des critères européens.

Pour entériner cette validation deux façons de faire : soit les ingénieurs contrôlent dans leur labo les produits présentés par les agriculteurs ou les industriels en vue d’obtention du précieux label "Écocert", soit les employés se déplacent dans les magasins pour vérifier que les produits vendus comme bio, le sont vraiment. 

ECOCERT C'EST QUOI ? -

La filiale Écocert France pèse pour un tiers du groupe, présent dans plus de 80 pays.

La satisfaction de l'intersyndicale 

"Si des collègues gagnent 2.000 euros par mois c’est en faisant 40 heures par semaine." — Thomas Vacheron, délégué CGT chez Écocert

Depuis neuf jours, l’intersyndicale CGT-CFDT bataillait avec la direction du groupe autour de l’augmentation des salaires à L'Isle-Jourdain. Les syndicats estimaient que le personnel est parfois payé 400 euros de moins que ce qui se pratique dans les autres entreprises de cette branche d’activité. Une idée combattue par la direction qui estimait au contraire qu'avec les primes, les salaires étaient dans les clous. 

 Thomas Vacheron, délégué CGT, parle d’"entêtement" .

ECOCERT EN GREVE

Après un long marathon ces deux derniers jours, les représentants du personnel ont obtenu gain de cause sur leurs revendications avec une prime de 155 euros net pour les 180 salariés et une augmentation de salaire mensuelle de 55 euros brut par mois. 

L'an dernier, le chiffre d’affaire du groupe Écocert dépassait les 14 millions d’euros. En France, dix organismes sont habilités à décerner des labels bio AB.