Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Projet d'une tour de 53 mètres à Bordeaux : l'enquête publique n'a pas déchainé les foules

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Selon nos informations, seules deux personnes se sont manifestées dans le cadre de l'enquête publique concernant la transformation de l'îlot Lesieur aux Bassins à flot de Bordeaux. Le cabinet d'architecture propose un nouveau projet moins haut, comme l'a réclamé la mairie.

Les anciennes usines Lesieur où doit être construit la tour
Les anciennes usines Lesieur où doit être construit la tour © Radio France - Aurélie Bambuck

C'est un sujet sensible que chaque acteur du projet évoque avec beaucoup de prudence. Et pour cause, le projet n'est pas encore validé par les décideurs. Il a même été retoqué une première fois, la semaine dernière par le maire de Bordeaux Alain Juppé et un peu plus tôt par l'Unesco . Tous considèrent que la future tour d'habitation est trop haute pour se périmètre protégé. L'architecte Xavier Leibar, en coordination avec Nicolas Michelin, a donc repensé le projet pour qu'il se fonde davantage dans le paysage. L'enquête publique sur ce projet s'est terminée ce mercredi 2 mars, seules deux personnes se sont manifestées.

Enquête publique sans succés

Selon nos informations, seules deux personnes ont pris position dans le cadre de l'enquête publique. Elle a débuté le 1er février dernier et s'est achevée ce mercredi 2 mars. Le commissaire enquêteur a désormais un mois pour faire un rapport sur cette enquête et donner un avis favorable ou défavorable au dossier.

Les élus socialistes du secteur avaient alerté le ministère de la culture sur ce projet. Philippe Dorthe, conseiller régional et départemental avait également alerté l'Unesco en soulignant "la fin de l'intégrité architecturale du site".

Une tour moins haute et plus claire

Suite à l'avis défavorable prononcé par la mairie de Bordeaux, le cabinet d'architecture et la Cogedim porteur du projet ont rédigé un nouveau projet de tour qui doit voir le jour dans le nouveau quartier des Bassins à flot où se multiplient les projets immobiliers et commerciaux. La tour ne fera donc pas 53 mètres et ne comportera pas 18 étages. La tour est abaissée pour "dédensifier le projet" nous explique t'on mais pas plus de précision pour l'instant. La couleur de la tour change également dans le projet. Les porteurs du projet font une croix sur le "gris plomb" envisagé au début et imaginent désormais une teinte "Garonne" comme le fleuve. Soit une coloration hybride entre le vert et le gris. L'enjeu principal étant de rentrer dans l'équilibre urbain.

Projet entre les mains de la mairie de Bordeaux

Le cabinet d'architecture a désormais rempli sa mission, il a proposé un nouveau projet de tour. Le nouveau dossier est maintenant entre les mains des décideurs. La mairie de Bordeaux qui délivre le permis de construire doit valider ou non le projet. Les architectes des bâtiments de France (ABF) ont aussi leur mot à dire. Le projet sera ensuite soumis à l'Unesco puisque le projet est situé dans un périmètre protégé dans le cadre du patrimoine mondial de l'Unesco.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess