Économie – Social

Proségur : les salariés bloquent de nouveau le site

Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire jeudi 24 septembre 2015 à 12:29

- Mathilde Montagnon

Suite à une décision de justice qui contredit celle qui avait été prise la semaine dernière, les salariés de Proségur ont repris le blocage du site de la Talaudière. Une réunion de médiation a lieu ce jeudi soir à la Préfecture de la Loire.

Cela fait tout juste deux semaines  que le conflit a commencé chez le transporteur de fonds Proségur à la Talaudière, Valence et Lyon. Les grévistes contestent la révision du calcul d'une prime qui leur fait perdre 200 à 300 euros par an. Avec ce nouveau rebondissement, le conflit s'enlise un peu plus. La décision, en référé, de la Présidente de TGI de Saint-Étienne, contredit complètement la première qui avait été rendue il y a une semaine. On se souvient que les forces de l'ordre était intervenues à plusieurs reprises pour dégager les entrées du site. Aujourd'hui c'est juste le contraire : l'occupation de l'entrée et des locaux de Proségur n'est pas jugée illégale "en l'absence de tout élément affectant l'organisation même de l'entreprise". C'est donc une petite victoire pour les syndicats CGT et Sud.

Désormais, la direction de Proségur étudie les modalités d'appel de cette décision juridique. Elle considère que "le blocage physique des sites est une entrave à la liberté du travail". La direction parle également de "dégradations de matériels, de menaces et d'intimidations à l'encontre des salariés non-grévistes". Et puis surtout, le point de blocage selon elle est la question du paiement des jours de grève. Pour la direction de Proségur, pour "des raisons de principe et d'équité", ce point est "non négociable". Elle aurait toutefois proposé aux salariés un étalement des retenus sur salaires sur plusieurs mois.

Une réunion de négociation a lieu ce jeudi en présence de la direction de Proségur, des représentants de la CGT et de SUD et du Préfet de la Loire.