Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PSA : l'arrivée d'un nouveau véhicule enfin officielle

lundi 20 juin 2016 à 20:14 Par France Bleu Armorique, France Bleu Armorique et France Bleu

Soulagement pour les salariés de PSA La Janais. La venue d’un nouveau véhicule en production et un investissement de 100 millions d'euros ont été officialisés ce lundi après-midi par le PDG, Carlos Tavares, et par Frédéric Laganier, directeur du site, en présence de Jean-Yves Le Drian.

Carlos Tavares, Jean-Yves Le Drian, et Frédéric Laganier en visite à La Janais.
Carlos Tavares, Jean-Yves Le Drian, et Frédéric Laganier en visite à La Janais. - DR

Chartres-de-Bretagne, France

Les salariés du site de PSA La-Janais peuvent souffler. Le constructeur a officialisé, ce lundi, la venue d’un nouveau véhicule sur le site de production de La Janais, à Chartres de Bretagne. Le PDG du groupe PSA, Carlos Tavares, a fait le déplacement pour annoncer l'arrivée prochaine d'un crossover de type SUV : le Citroën C84.

Le type de véhicule qui sera produit à Rennes - Aucun(e)
Le type de véhicule qui sera produit à Rennes - Groupe PSA

Un modèle "au coeur du marché des SUV" pour le PDG, mais aussi un nouveau véhicule stratégique pour  le site rennais, selon Frédéric Laganier, directeur du site de La Janais.

"Une chance pour le site de Rennes"

Le bruit courait depuis plusieurs semaines. Désormais pour les salariés, le soulagement domine. Le contrat accepté fin avril par 5 des 6 organisations syndicales formalisait une modération salariale jusqu’en 2019. Serge Mafi, du syndicat SIA, est soulagé de laisser derrière lui un contexte plutôt morose.

"Le site de Rennes était voué à une fin plus morose"

Au total, 100 millions d'euros seront investis sur le site par le groupe PSA, qui prévoit une nouvelle ligne de montage. Objectif : pousser la cadence à 100 000 véhicules par an, contre 60 000 auparavant.

Avec ces investissements, Carlos Tavares estime que le site rennais a gagné en visibilité et en "sérénité"

"On parle de sérénité"

Reportage de Sarah Mansoura