Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PSA : l'usine de Sochaux prépare l'arrivée du Peugeot 5008

jeudi 26 avril 2018 à 12:50 Par Christophe Beck, France Bleu Belfort-Montbéliard

C'est désormais officiel. L'usine PSA du Doubs s'apprête à accueillir une partie de la production du 5008, exclusivité jusqu'ici de Rennes. Avec l'arrivée du C5 Aircross, l'usine bretonne risque la saturation. Pour Sochaux, cette dotation garantit une pleine production jusqu'à fin 2019 au moins.

Le 5008, une silhouette familière dans les rues de Montbéliard
Le 5008, une silhouette familière dans les rues de Montbéliard © Radio France - Christophe Beck

Montbéliard, France

La rumeur bruissait depuis quelques jours. Elle est désormais confirmée. Dans un communiqué, la direction de l'usine PSA de Sochaux affirme que "le groupe étudie la possibilité de fabriquer des 5008 à Sochaux afin de libérer du potentiel de production pour le site de Rennes."  Exclusivité de Rennes, le 5008 rencontre un succès au-delà des prévisions. De même que les prévisions du C5 Aircross qui devrait rejoindre le 5008 sur la ligne de l'usine de la Janais sont revues à la hausse. Du coup, l'usine bretonne risque la saturation. 

Sochaux était un choix naturel pour le 5008. 

D'où ce déroutage d'une partie de la production du 5008 à l'usine de Sochaux qui assemble déjà le petit frère, le 3008. "Les deux silhouettes, 3008 et 5008 partagent un certain nombre de fournisseurs et une forte communauté de pièces", explique encore la direction. Le choix de Sochaux était donc naturel. 

Mais pour l'usine du Doubs, cette nouvelle dotation s’apparente à un véritable lancement industriel, car il faut adapter l'outil : ferrage et montage, alors que les installations sont déjà presque au maximum de leurs possibilités et que le sitem plus que centenairem prépare l'arrivée de l'usine du futur, avec Sochaux 2022.  C'est la raison du conditionnel de cette annonce, car la direction veut d'abord "engager une étude pour déterminer l’organisation optimale afin de faire face à cette éventualité".

Une nouvelle silhouette qui devrait confirmer l'équipe du "vsd" sur l'année 2019. 

Excellente nouvelle pour le syndicat Force Ouvrière, car cette production supplémentaire"devrait garantir la pérennité de l'actuelle équipe de "vsd" (vendredi, samedi dimanche) au delà de cette année 2018. Jusqu'à fin 2019 au moins" affirme Eric Peultier porte parole de FO Sochaux. 

La CFTC est heureuse de cette annonce qui "éclaire l’horizon du site pour les deux années à venir". "Nous espérons que ce ne sera pas un prétexte pour nous retirer la production du véhicule Opel Grandland. La seule réserve est liée à la flexibilité encore plus élevée que devront supporter les salariés sur le site qui devra absorber toute les variations de production de 3008, 5008 et Grandland", ajoute François Guillerey pour la CFTC.  

Aujourd'hui, le système 2 de Sochaux produit le 3008 et le Grandland X d'Opel. Il faudra y ajouter à partir de début 2019 le Peugeot 5008.  

Présentation du 5008 au Mondial de l'Automobile à Paris en 2016 - Maxppp
Présentation du 5008 au Mondial de l'Automobile à Paris en 2016 © Maxppp - Alexandre Marchi