Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PSA Mulhouse : le coup de gueule de la CGT contre des week-end travaillés

jeudi 6 septembre 2018 à 19:33 Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Elsass

Dans les deux prochains mois, la direction de PSA Mulhouse va demander aux salariés de travailler le week-end, en plus de leurs cinq jours de travail. Six jours sur sept pendant deux mois. Inacceptable pour la CGT qui dénonce déjà des cadences infernales et le manque d'embauches sur le site.

La chaîne de montage chez PSA Mulhouse
La chaîne de montage chez PSA Mulhouse © Maxppp - Thierry Gachon

Mulhouse, France

Le coup de gueule de la CGT à  PSA Mulhouse, le syndicat dénonce pour les deux prochains mois des week-end travaillés pour les salariés. Ce sera le samedi matin pour l'équipe de journée et le dimanche soir pour l'équipe de nuit. 

Selon le syndicat, certains jours ne seront pas payés en heures supplémentaires avec l'annualisation du temps de travail. 

Des cadences infernales pour les salariés 

Il faut rattraper les retards a expliqué la direction alors que la production tourne au ralenti à cause d'un problème de production de boites de vitesse à Valenciennes. Depuis 4 mois, le site mulhousien est aussi passé à  une seule chaine de montage au lieu de deux , alors que la production de la 2008, la DS7 et la 508 est en flux tendu. 

Les salariés vont passer leur vie à l'usine. Quand on travaille le samedi matin et qu'on revient le lundi et on a juste le dimanche pour souffler, c'est vraiment éprouvant, c'est vraiment épuisant ! Même chose pour les équipes de nuit," Julien Wostyn, le porte-parole de la CGT chez PSA Mulhouse 

La CGT tire donc la sonnette d'alarme. Le syndicat réclame des embauches, Ils ont distribué des tracts dans ce sens sur le site et n'exclut pas de passer à l'action dans les semaines qui viennent pour alerter la direction du site mulhousien

Explication de cette colère avec Julien Wostyn de la CGT chez PSA Mulhouse

Il y a 1.400 intérimaires à l'usine. Si il y a du travail et si il y a des voitures à produire, il faudrait embaucher ! ", Julien Wostyn