Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PSA Sochaux devrait rappeler 250 intérimaires à l'usine pour répondre au succès de la 308

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le succès persistant du modèle 308 devrait permettre de rappeler quelques 250 intérimaires à l'usine PSA de Sochaux. La direction annonce un retour à une pleine cadence de production sur le système 1. Sans doute dès cet été. Les syndicats applaudissent. Mais souhaitent ce retour au plus vite.

Bout ligne du système 1 de Sochaux
Bout ligne du système 1 de Sochaux © Radio France - Christophe Beck

Montbéliard, France

Décidément, l'usine de Sochaux caracole en tête. On s'était habitué au succès des 3008 et autres 5008 qui font que le système 2 tourne à plein régime depuis de nombreux mois (avec des séances supplémentaires sur presque tous les jours fériés du printemps). 

Voilà que le système 1 qui produit la 308 connait lui aussi la surchauffe, avec trois samedis travaillés sur le mois de mai. Pour répondre à une baisse momentanée des commandes, l'une des deux équipes de ce système 1 (la tournée B) était passée à mi cadence cet hiver. Elle devrait repasser à une pleine cadence de production avant l'été. La date exacte n'a pas encore été fixée, mais ce sera, au plus tard, au tout début de l'été, confie la direction. 

Une excellente nouvelle pour l'emploi dans le Pays de Montbéliard. Ce passage à une pleine cadence signifie le recours à près de 250 intérimaires supplémentaires. Du travail également pour l'ensemble de la filière automobile dans le Nord Franche-Comté.

Les syndicats se félicitent de cette nouvelle, mais réclament à l'image de Force Ouvrière "une mise en place de cette pleine cadence au plus vite, pour soulager les opérateurs de la tournée B, exténués par l'accumulation des tâches", explique Eric Peultier. La CFDT partage l'urgence de cette mise en place. "Il faudra monter l'équipe le plus rapidement possible. Et que ça dure le plus longtemps possible", déclare Bilal Benchaa pour la CFDT. La CGT s'interroge sur les modalités d'application de cette montée en cadence. "Comme toujours, on réclame des embauches", dit Jérôme Boussard pour la CGT.