Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PSA vend son ancien site d'Aulnay-sous-Bois, la ville reprend le contrôle

jeudi 30 novembre 2017 à 5:00 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

PSA vend aujourd'hui 105 des 180 hectares de son ancien site d'Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. La ville va reprendre le contrôle pour y aménager un quartier mixte. Sur le reste du site, 1100 emplois sont promis, bien loin de 3000 que comptait l'usine automobile à sa fermeture en 2013.

Une vue aérienne de l'ancien site PSA d'Aulnay
Une vue aérienne de l'ancien site PSA d'Aulnay - Droits réservés Ville d'Aulnay-sous-bois et EPF Île-de-France

Aulnay-sous-Bois, France

La signature sera officialisée en fin de matinée ce jeudi, à Aulnay-sous-Bois, à l'espace Pierre Peugeot sur l'ancien site de PSA. Près de quatre ans après la fermeture de l'usine, qui comptait alors 3000 salariés, le groupe automobile vend 105 des 180 hectares de son site à l'EPF, l'établissement public foncier d'Île-de-France.

Un quartier hybride au sud

L'EPF va ensuite céder le terrain à prix coutant à une SEMAOP, une "société d’économie mixte d’aménagement à opération unique", dont la ville d'Aulnay et l'Etat seront actionnaires chacun à 17% et qui sera aussi composée de participants privés. Objectif : aménager cette immense partie du site, "la plus grosse opération d'aménagement urbain en Île-de-France pour les dix prochaines années", selon gilles Bouvelot, le patron de l'EPF.

Le maire d'Aulnay-sous-Bois, Bruno Beschizza, qui sera l'invité de France Bleu Paris, ce jeudi matin à 8h15, prévoit d'y installer des logements (environ 2500), des équipements publics, des entreprises de services mais aussi et surtout un "centre de formation", à destination des jeunes.

Une zone industrielle et de logistique au Nord

Au Nord, 70 hectares de terrains ont déjà été vendus. Segro, entreprise foncière spécialisée en immobilier industriel et logistique, en a acheté une partie et a débuté les travaux. Elle construit en ce moment un bâtiment logistique pour Carrefour, et un autre pour une plateforme colis. La société du Grand Paris installera aussi d'ici 2023 son site de remisage pour les métros des lignes 16 et 17 du Grand Paris Express. En tout, la ville table sur 1100 emplois créés dans cette zone.

L'ancien site de PSA reprend vie.

Des anciens ouvriers sur le carreau

On est loin des 3000 emplois que comptait PSA à sa fermeture fin 2013, mais le maire d'Aulnay espère voir s'installer des entreprises du tertiaire dans le nouveau quartier, au sud du site.

Reste que "plusieurs centaines" de salariés de PSA Aulnay sont toujours au chômage, quatre ans après, contrairement à ce qu'avaient promis la direction du groupe et l'Etat au moment de la fermeture, selon Philippe Julien, alors secrétaire CGT du site. "Sur les 3000, 1500 devaient etre repris sur de nouvelles entreprsies qui devaient s'installer sur le site, et quatre ans après il n'y a toujours rien" dénonce-t-il aujourd'hui : "on ne nous parle même pas de réembaucher plusieurs centaines d'anciens salariés qui sont toujours au chômage".

Philippe Julien, ancien secrétaire CGT de PSA Aulnay

Des travaux sur l'ancien site PSA d'Aulnay-sous-Bois - Radio France
Des travaux sur l'ancien site PSA d'Aulnay-sous-Bois © Radio France - Rémi Brancato