Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

PSA Vesoul, 2ème réunion de négociations sur l'abandon des 35h, la direction fait des avancées

mercredi 30 mai 2018 à 5:36 Par Jean-François Fernandez, France Bleu Besançon

2ème journée de négociations entre syndicats et direction de PSA de Vesoul sur l'abandon des 35h. La direction lâche du lest sur la partie la plus dure : une augmentation des salaires de 3,1% au lieu de 2,8%. Mais on est encore loin des 7,8% de hausse du temps de travail proposé.

Entrée de l'usine.
Entrée de l'usine. © Radio France - Jean-François Fernandez

Vesoul, France

La deuxième journée de négociations entre syndicats et direction sur le site de PSA Vesoul laisse entrevoir un début de dialogue social.

La direction du site a pour projet de réformer les 35 heures sur le site Vésulien ; passer de 35 à 37h45, soit 33 minutes de plus chaque jour. Cette augmentation du temps de travail est de +7,8% , mais initialement la direction proposait d'augmenter les salaires de seulement de +2,8%. 

Pour ce 2ème jour de négociations, la direction a "lâché du lest" hier sur la partie la plus dure, les salaires. Elle propose  une augmentation  de 3.1%  des salaires.

Même si on est encore loin des 7,8% d'augmentation du temps de travail, il y a une avancée. Lors de cette 2ème journée de négociations, des revendications des syndicats ont également été prises  en compte. La direction propose :

  • Des embauches :  25 par an de 2018 à 2020 (au lieu de 30 par an en 2019 et 2020)
  • Aucune externalisation d'activité de 2018 à 2020
  • Attribuer à du personnel PSA l'activité d'Opel de Gonesse qui est rapatriée sur le site de Vesoul.
  • Majoration de 33% des heures supplémentaires
  • Investissement sur le site : 20 Millions d'Euros entre 2019 et 2021
  • Clause de revoyure annuelle
  • Pas de plan de filialisation après 2021

Les syndicats vont désormais consulter les salariés.  

Prochaine réunion de négociation sur ce projet le 5 juin.