Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 15 départements toujours en vigilance rouge, 54 désormais en orange

Hop! Air France : 49 postes supprimés d'ici 2022 au centre de maintenance d'Aulnat (Puy-de-Dôme)

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le vaste plan social annoncé par Air France prévoit la suppression de 7.500 postes, dont un bon millier pour sa filiale Hop! Le centre de maintenance puydômois n'échappe pas à l'hémorragie.

Un avion de HOP au départ de l'aéroport de Clermont Aulnat
Un avion de HOP au départ de l'aéroport de Clermont Aulnat © Radio France - Emmanuel Moreau

Forte zone de turbulences pour Air France. La compagnie aérienne a détaillé ce vendredi son vaste plan social. Au total, 7.500 suppressions de postes sont prévues, dont 1.022 pour sa filiale Hop! Un comité social et économique de la filiale s'est d'ailleurs tenu ce même jour à Nantes. Il a été boycotté par l’ensemble des représentants syndicaux. 

Dans la ligne de mire notamment, les centres de maintenance de Morlaix, de Lille et de Clermont- Aulnat, qui va perdre 49 des 220 emplois d'ici 2022. Sans départs contraints, assure la direction. Mais ce n'est qu'un début, selon Stéphane Chaussidon, représentant CGT à Aulnat "On dit que c'est le seul centre qui est sauvé en France, sûrement, mais avec une perte de 20 à 25% d'emplois, ce qui est quand même catastrophique pour le personnel qui a déjà beaucoup souffert avec les différents plans de restructuration. On savait bien que nous étions un peu en sureffectif et qu'un plan tendait à arriver... On profite aujourd'hui du Covid pour faire un plan qui est beaucoup plus large, à mon avis que celui prévu initialement. "

Stéphane Chaussidon, représentant CGT Hop! Air France à Aulnat

"L'avenir de Clermont-Ferrand est conditionné au fait de trouver du client tiers qui va venir remplir le hangar", poursuit Stéphane Chaussidon. "La seule capacité de nos avions à entretenir ne suffira pas alimenter tout le personnel et à assurer la pérennité du site de Clermont. On va passer de 57 à 32 appareils à entretenir, c'est quand même énorme." 

:Outre ce plan de suppressions d'emplois chez Hop!, l'Auvergne peut aussi s'inquiéter des choix d'Air France concernant les liaisons entre Paris et Clermont-Ferrand. Il n'y a plus de vol Hop! au départ ou à l'arrivée de Paris-Orly et peu avec Roissy-de-Gaulle. Stéphane Chaussidon est convaincu que la situation ne va pas s'améliorer :  "On sait que nous, Hop!, on n'opèrera plus Orly, ça c'est sûr. On ne va plus à Orly. C'est Transavia qui y va. Est-ce qu'aujourd'hui, on déplacera des avions de 160 places sur Clermont-Ferrand pour assurer la liaison avec Orly ? Moi je ne le crois pas du tout et il ne restera que les Charles de Gaulle au titre de Hop!." Et la question de la fréquence avec Roissy se pose également "on avait cinq rotations sur Charles de Gaulle, aujourd'hui on en a deux. Est-ce qu'on va revenir à la normale ? Ce n'est pas sûr non plus, donc oui on continue d'enclaver Clermont-Ferrand." 

Stéphane Chaussidon, représentant CGT Hop! Air France à Aulnat

Les salariés de Hop! ont encore débrayé ce jeudi au centre de maintenance puydômois. La venue de leur patron Pierre-Olivier Bandet est prévue la semaine prochaine. En attendant, une réunion de l'intersyndicale est programmée ce mardi à Aulnat. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess