Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Puy-de-Dôme : le nombre de dossiers de surendettement a baissé de 15% en 2018

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

La baisse est nette. Le nombre de dossiers de surendettement a baissé de 15% en 2018 dans le Puy-de-Dôme.

C'est la Banque de France qui gère les dossiers de surendettement
C'est la Banque de France qui gère les dossiers de surendettement © Radio France - Emmanuel Moreau

Puy-de-Dôme, France

1.447 dossiers ont été déposés en 2018. C'est beaucoup moins que dans le reste de la France, proportionnellement à la population : 264 dossiers pour 100.000 habitants, 270 en Auvergne - Rhône-Alpes et 305 dossiers en France. 

Le nombre de dossiers déposé baisse fortement depuis 5 ans - Radio France
Le nombre de dossiers déposé baisse fortement depuis 5 ans © Radio France

Du mieux donc, il n'en demeure pas moins qu'il reste encore trop de personnes en grande précarité financière. La réalité du surendettement, c'est une précarité sociale, souvent liée aux accidents de la vie (divorce, perte d'emploi, etc...). De petits revenus et des dépenses trop importantes pour pouvoir y faire face. Il ne s'agit pas forcément de gosses sommes, cela peut tout simplement être les dépenses de la vie courante (loyer, gaz, électricité, cantine, etc...)

Dans le Puy-de-Dôme:

- 57% des personnes surendettées vivent seules.

- 54% des personnes surendettées sont des femmes.

- 22,5% des personnes surendettées sont au chômage.

- Dans 75% des dossiers recevables, les débiteurs sont locataires.

- 75% des dossiers de surendettement trouvent une solution pérenne (avec parfois un effacement de dette), le plus souvent dans le délai légal de sept ans.

A noter une baisse assez nette des crédits à la consommation. Ils restent présents dans 79,4% des dossiers mais la part de la dette globale qu'ils représentent diminue nettement, 55,3% en 2015, 39,9% en 2018.

Dans le Puy-de-Dôme, la prévention est assez importante et structurée. 400 travailleurs sociaux du département ont été formés, afin de mieux accompagner les personnes rencontrant des difficultés financières. Autre mesure pour tenter d'améliorer cette situation, une meilleure prise en charge des incidents bancaires, avec un accord pour limiter les frais qui entre en vigueur cette année.