Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Réforme des retraites : les agents de la DIR Massif Central occupent le siège à Clermont-Ferrand

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Sur fond d'opposition à la réforme des retraites, des agents des routes ont investi ce mardi le siège de la Direction Interdépartementale des routes Massif Central à Clermont-Ferrand. Ils sont opposés à un projet de réorganisation des DIR baptisé "RN20-30" impliquant des suppressions de postes.

Une centaine d'agents ont investi le siège de la DIR Massif Central à Clermont-Ferrand
Une centaine d'agents ont investi le siège de la DIR Massif Central à Clermont-Ferrand - © CGT DIR Massif Central

Clermont-Ferrand, Puy-de-Dôme, France

Les agents de la Direction Interdépartementale des routes du Massif Central sont en grève à durée illimitée. Une petite centaine d'entre eux ont investi ce mardi les locaux du siège, avenue de l'union soviétique à Clermont-Ferrand. Ils sont venus du Puy-de-Dôme, du Cantal, de l'Ardèche ou encore de l'Hérault. Les grévistes ont décidé d'occuper le siège, car un séminaire de cadres s'y tient actuellement en présence d'un haut fonctionnaire ministériel. Ils ont prévu d'y passer la nuit dans l'attente de réponses concrètes à leurs revendications. 

Les agents de la DIR Massif Central sont opposés au projet de réforme des retraites avec la menace de la fin du service actif. Plus spécifiquement, ils protestent contre le projet "route nationale 2020-2030", qui prévoit une réorganisation des DIR en France et qui entraînera, selon la CGT, des réductions d'effectifs. Une vingtaine de postes seraient supprimés en 2020 à la DIR Massif Central.

Les agents de la DIR Massif Central opposés à des réductions d'effectifs sur fond de projet RN 20-30 - Aucun(e)
Les agents de la DIR Massif Central opposés à des réductions d'effectifs sur fond de projet RN 20-30 - © CGT DIR Massif Central

On est déterminé, on a installé les duvets, on tiendra le temps qu'il faudra - Fabrice Bruquer délégué CGT

Ce que dénonce Fabrice Bruquer, délégué CGT "Les personnels de la DIR sont perdants sur le fait qu'ils perdraient le service actif, donc la possibilité de partir à partir de 57 ans avec la reconnaissance de la pénibilité et de dangerosité de leurs missions. Il y a un projet de réorganisation des DIR avec la création d'une agence. Avec une baisse important des effectifs et comme objectif l'abandon de missions. C'est la mise en danger des agents et des usagers qui en jeu". Les personnels en grève sont déterminés à aller jusqu'au bout. "Ils n'ont pas bougé d'un pouce", martèle Fabrice Bruquer "on est déterminé, on a installé les duvets, on tiendra le temps qu'il faudra..."  

Fabrice Bruquer, délégué CGT à la DIR Massif Central

Les agents grévistes réclament moratoire sur ces suppressions de postes. La DIR Massif Central compte un peu plus de 500 agents, dont 360 dédiés à l'exploitation.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu