Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pyrénées-Atlantiques : 40% des réservations de gîtes pour Pâques déjà annulées

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Béarn Bigorre, France Bleu Pays Basque

Depuis l'annonce du 3e confinement, la plateforme des gîtes de France dans les Pyrénées-Atlantiques est submergée d'appels de clients qui annulent leur réservation. Déjà 40% des 1000 locations prévues pour ces vacances de Pâques sont annulées.

Le pic du Midi d'Ossau, site emblématique en Béarn
Le pic du Midi d'Ossau, site emblématique en Béarn © Radio France - Mathias Kern

"Sur la journée de vendredi, nous avons déjà reçu plus de 600 appels de clients pour annuler leur réservation", explique Hélène Contou-Carrère, la directrice des gîtes de France 64. Résultat : 40% des hébergements occupés pour le weekend prolongé ou les vacances de Pâques sont déjà "libérés" à cause de ce nouveau confinement. Une clientèle pourtant très locale, de Toulouse, Bordeaux ou des Landes, qui a souvent fait une réservation à la dernière minute mais qui ne pourra finalement pas se déplacer. 

Quelques-uns ont fait le choix, eux, de reporter leur séjour après le confinement, au mois de mai notamment. Des Parisiens ont à l'inverse réservé des logements pendant quatre semaines pour venir télétravailler au "vert". 

Des propriétaires désormais habitués 

"C'est malheureux à dire mais on peut dire qu'on a l'habitude maintenant de gérer ce genre de situations", ajoute Hélène Contou-Carrère. Tous les clients vont être remboursés, c'est la règle dès qu'il y a confinement. Mais ça reste "un manque à gagner énorme" pour les propriétaires. 

Il y a beaucoup d'hébergements pour qui Pâques, c'est la rampe de lancement de la saison touristique - Hélène Contou-Carrère, directrice des gîtes de France dans le 64

"C'est vrai qu'il y a beaucoup d'hébergements pour qui le weekend de Pâques ou les vacances de Pâques, c'est la rampe de lancement de la saison touristique", précise la directrice des gîtes de France dans les Pyrénées-Atlantiques, "donc tout le monde attend ces vacances comme une belle occasion de voir à nouveau revenir les vacanciers et puis, _cette année encore, ce n'est pas possible malheureusement_". "C'est certainement un manque à gagner et une situation économique difficile qui va se répéter sur 2021, si voilà, dès le mois de mai, on ne peut pas accueillir les touristes dans nos hébergements", regrette Hélène Contou-Carrère. 

Josiane Minvielle et "Rebelle" devant l'entrée du gîte, attendant à la maison et la ferme familiale, à Rébénacq.
Josiane Minvielle et "Rebelle" devant l'entrée du gîte, attendant à la maison et la ferme familiale, à Rébénacq. © Radio France - Manon Claverie

Josiane Minvielle, par exemple, avait loué son gîte de Rébénacq pour les vacances à trois familles originaires de trois régions différentes. "Deux ont déjà annulé, la troisième vient de Vincennes alors cela ne devrait pas tarder. Le pire c'est que c'était des gens qui avaient déjà réservé pour Pâques l'année dernière et, déjà, ils avaient dû annuler au dernier moment. Le sort s'acharne !" La propriétaire compte sur l'été 2021, "déjà bien rempli" et l'arrière-saison pour retrouver cet "apport". "Mon mari et moi vivons de notre ferme mais la location représente un complément pour notre retraite", explique-t-elle. 

La vue sur les Pyrénées depuis le gîte de Rébénacq.
La vue sur les Pyrénées depuis le gîte de Rébénacq. © Radio France - Manon Claverie
Choix de la station

À venir dansDanssecondess