Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Quand bébé pleure... et maman aussi

-
Par , France Bleu Creuse

Serais-je à la hauteur? Devenir maman, ce n'est pas simple ! Pour les aider, l'hôpital de Guéret a organisé ce lundi 6 mai plusieurs ateliers à l'occasion de la journée mondiale de la santé mentale des mères, l'occasion d'apprendre de nouvelles astuces ou encore d'échanger sur la déprime possible.

Bien porter son bébé contre soi, ça s'apprend !
Bien porter son bébé contre soi, ça s'apprend ! © Radio France - Sarah Vildeuil

Guéret, France

Une naissance, c'est en général vue comme un moment heureux ! Mais ça ne se passe pas toujours comme ça.  Ce lundi 6 mai, c'est la journée mondiale de la santé mentale des mères. À cette occasion, l'hôpital de Guéret a proposé plusieurs ateliers aux mamans. Ce sont aussi des moments d'échanges qui permettent aux parents, mère ou père, de se rendre compte qu'ils ne sont pas les seuls à connaître parfois des difficultés à s'occuper d'un nouveau-né.

Comment porter mon bébé?

Parmi les ateliers proposés, il y en a un pour apprendre à bien porter son bébé. Dans la salle, un papa et quatre mamans suivent avec attention les gestes de la monitrice avec une écharpe. Mathilde décide même de s'entraîner avec une poupée. Elle vient d'accoucher d'une petite Capucine, sagement endormie dans son berceau. "Pour moi c'est important parce que ma première fille n'a que deux ans, raconte Mathilde.  J'assiste à cet atelier portage care je me dis que c'est plus facile d'avoir le deuxième bébé dans une écharpe que dans une poussette.  Ça permet de pouvoir faire des choses aussi avec la plus grande."

Mathilde, qui s'entraîne à l'atelier portage de bébé, pour faire la même chose, seule, avec sa petite Capucine née il y a quelques jours. - Radio France
Mathilde, qui s'entraîne à l'atelier portage de bébé, pour faire la même chose, seule, avec sa petite Capucine née il y a quelques jours. © Radio France - Sarah Vildeuil

Baby blues

Ces ateliers, c'est aussi l'occasion pour les mamans d'échanger sur leurs expérience de parent. Mathilde par exemple a vécu un baby blues après la naissance de sa première fille. "Il n'y a plus rien dans le ventre. Moi c'est cette sensation qui avait été bizarre pour la première."

"Je me sentais un peu perdue et j'avais peur de ne pas y arriver, de ne pas être une bonne maman" - Mathilde, maman de deux petites filles

Pour Capucine, Mathilde se sent plus rassurée. "J'ai déjà l'habitude, donc il n'y a pas de soucis", sourit la jeune femme de 29 ans. Mais Mathilde n'est pas la seule femme à avoir déjà ressenti une déprime après un accouchement. Selon Santé publique France, entre 30 et 70% des femmes peuvent vivre quelques jours un baby blues après leur accouchement. "Je pense qu'on est tous passé par là à un moment de toutes façons, dit Sabine Bachellerie, co-présidente de l'association 1,2,3... Parents, une association de parents pour les parents. Ce qui est bien quand on retrouve d'autres parents, c'est qu'on se rend compte que les autres ont les mêmes difficultés ou des difficultés similaires.

"On se sent déjà moins seul et c'est un bon pas en avant" - Sabine Bachellerie, co-présidente de l'association 1,2,3,... Parents"

L'association vient de créer un groupe de soutien sur l'épuisement parentale.  Quand le baby blues s'installe, les professionnels parlent de dépression: entre 10 et 15% des mères peuvent en vivre une (Santé Publique France). En cas déprime, il est aussi possible de se rapprocher du Centre Médico-Psycologique enfants (CMP) de Guéret, rattaché à l'hôpital de La Valette à Saint-Vaury (05.55.52.50.35)

Choix de la station

France Bleu