Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Quartier Livre, la dernière librairie du centre-ville de Forbach, ferme ses portes

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

La librairie Quartier Livres avait ouvert à Forbach en 2014, après la liquidation judiciaire du réseau Chapitre, grâce à d'anciens salariés et à des investisseurs locaux. C'est la fin de l'aventure : Quartier Livres ferme ses portes le 20 décembre.

Les rayons commencent à se vider chez Quartier Livre
Les rayons commencent à se vider chez Quartier Livre © Radio France - Magali Fichter

Il n'y aura bientôt plus de librairie dans le centre-ville de Forbach. La libraire Quartier Livres va fermer définitivement ses portes, ce 20 décembre, faute de pouvoir trouver un équilibre financier pérenne. L'histoire était pourtant belle : Quartier Livres avait ouvert en 2014, suite à la fermeture de l'ancienne librairie, qui faisait partie du réseau Chapitre, en liquidation judiciaire à l'époque. Ce sont d'anciens salariés, aidés par des investisseurs locaux et la communauté d'agglomération, qui avaient repris le flambeau. 

Concurrence rude, manque de clients

Mais malgré leurs efforts et des débuts prometteurs, ils sont allés de difficultés en difficultés. Ils avaient dû d'ailleurs lancer un financement participatif en 2016. Cela n'a pas suffi, puisque Valérie Orlandini, la responsable, et son équipe, vont tous devoir tourner la page. La faute à la concurrence d'Internet et "des zones commerciales", explique Valérie. 

Elle pointe aussi le manque de "marge de manœuvre au niveauu des prix, puisque ce sont des prix fixes", "les changements dans les modes de consommation". La responsable évoque aussi les mutations dans la population forbachoise, "beaucoup de primo-arrivants qui apprennent tout juste à parler en français, et pour qui c'est compliqué de se projeter dans la lecture".

C'est le lien, c'est l'humain, c'est l'affectif qui parle quand on fait découvrir un ouvrage à quelqu'un". - Valérie Orlandini, responsable de la librairie

Mais Quartier Livres avait aussi ses clients fidèles, comme Bénédicte, qui venait depuis l'ouverture : "C'était ma bouffée d'oxygène, de venir, d'être conseillée par toute l'équipe. Je ne sais pas où je vais aller maintenant. Certainement pas dans des zones commerciales ou sur Amazon !" Valérie Orlandini le confirme, une librairie "ce n'est pas un commerce traditionnel. C'est le lien, c'est l'humain, c'est l'affectif qui parle quand on fait découvrir un ouvrage à quelqu'un". 

Reste que Quartier Livres a connu les mêmes problèmes que les commerces du centre-ville de Forbach : "Ce qui manque, c'est de l'offre tout simplement. Parce que moins il y a de commerces ouverts, moins il y a de chalants. Si l'offre est réduite, on se dit qu'on va aller voir ailleurs.

Si vous voulez soutenir une dernière fois l'équipe de Quartier Livre, la librairie est toujours ouverte jusqu'au 20 décembre inclus, et il y a -50% sur tout le magasin pour vider les stocks.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu