Économie – Social

Quatre jours sans train à la gare de Bordeaux

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Gironde lundi 7 avril 2014 à 20:01

Les travaux seront concentrés près de la gare de Cenon, au nord de Bordeaux
Les travaux seront concentrés près de la gare de Cenon, au nord de Bordeaux © Radio France - - Nicolas Blanzat

C'est une nouvelle étape pour supprimer le "bouchon ferroviaire" de Bordeaux, il n'y aura aucun train au départ et à l'arrivée de la gare Saint-Jean du 7 au 11 mai.

Ce sera un pont de 8 mai sans train, cette année, à Bordeaux. Le trafic sur les rails sera totalement arrêté pendant 96 heures , entre le mercredi 7 et le dimanche 11 mai. Quatre jours sans qu'aucun train ne circule au départ et à l'arrivée de la gare Saint-Jean , mais il y aura des bus de substitution.

Des travaux d'ampleur sont prévus à Cenon, au nord de Bordeaux, pour supprimer le bouchon ferroviaire . Il s'agit de construire deux nouvelles voies entre la gare Saint-Jean et celle de Cenon pour passer à quatre voies au total.

Alain Autruffe (à g.), directeur régional de RFF, et Olivier Devaux (à d.), directeur régional SNCF, présentent le chantier - Radio France
Alain Autruffe (à g.), directeur régional de RFF, et Olivier Devaux (à d.), directeur régional SNCF, présentent le chantier © Radio France - - Nicolas Blanzat
Pour les voyageurs, ça ne sera pas une partie de plaisir mais cette interruption de circulation est indispensable pour supprimer le bouchon ferroviaire de Bordeaux.

Une interruption de circulation indispensable pour supprimer le bouchon ferroviaire

Ca promet une belle pagaille pour ceux qui ont prévu de partir avec la SNCF pour le week-end rallongé du 8 mai. Beaucoup de trajets se feront en bus .

Un dispositif exceptionnel est prévu par la SNCF pour limiter l'impact des travaux sur les voyageurs

Toutes les informations pratiques seront à retrouver sur sncf.com et ter-sncf.com/aquitaine

Les deux nouvelles voies sont en cours de construction, comme ici à la gare de Cenon - Radio France
Les deux nouvelles voies sont en cours de construction, comme ici à la gare de Cenon © Radio France - - Nicolas Blanzat