Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Quatre parlementaires pour ressusciter la voie directe Lescar-Oloron

Par

Une réunion importante a eu lieu mardi matin au ministère des transports. Plusieurs députés et sénateurs des Pyrénées-Atlantiques ont demandé à ce que le projet de route directe entre Pau et Oloron soit relancé.

Le gel de la bande des 300m était arrivé à échéance le 1er juillet dernier Le gel de la bande des 300m était arrivé à échéance le 1er juillet dernier
Le gel de la bande des 300m était arrivé à échéance le 1er juillet dernier © Radio France - Yannick DAMONT

Trois députés, Jean Lassalle (Libertés et Territoires), David Habib (PS), Jean Paul Mattei ( Modem) et une sénatrice Frédérique Espagnac (PS) ainsi que plusieurs maires de la vallée d'Aspe avaient rendez vous ce mardi à Paris avec Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué chargé des Transports et Marc Papinutti, le directeur général des infrastructures, des transports et de la mer. Les élus béarnais avaient obtenu cette réunion pour faire avancer des projets "qui trainent parfois depuis plus de 30 ans" selon Jean Lassalle.

Publicité
Logo France Bleu
Les opposants à la route directe Pau-Oloron pensaient que c'était de l'histoire ancienne © Radio France - Yannick DAMONT

Sur la table : le lancement des travaux pour la déviation du Gabarn vers Gurmençon, les contournements des communes de la vallée d'Aspe traversées par la RN 134 (Gurmençon, Asasp-Arros, Cette-Eygun et Urdos) mais aussi le projet de route directe entre Lescar et Oloron

"Nous avons tout réveillé de nouveau" _ Jean Lassalle député des Pyrénées-Atlantiques

Pour mémoire : la voie directe entre Lescar et Oloron (prévue un temps pour être une autoroute) avait été abandonnée en 2008 lors du Grenelle de l'environnement. Le Conseil départemental avait maintenu le gel des terrains sur les coteaux d'Arbus au cas où les collectivités finiraient par trouver les financements nécessaires. Le gel de cette bande des 300 m est arrivé à échéance le 1er juillet dernier. 

"Nous avons remis ce projet sur le tapis" se félicite le député Jean Lassalle et qui assure : "le ministre va nous aider là-dessus !" Un haut fonctionnaire en charge de tous les dossiers concernant la RN 134 devrait être nommé. Le ministre s'est également engagé à inscrire les contournements des communes de la vallée d'Aspe confrontées au passage des poids-lourds dans le contrat de plan Etat-Région 2022-2027. "Ce n'est pas Messieurs Lasserre (Jean-Jacques, Président du Conseil départemental) et Rousset ( Alain, Président de la Région Nouvelle Aquitaine" qui doivent décider à notre place ce qui est bon pour nous__" conclut Jean Lassalle.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu