Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Quatrième journée d'action depuis la rentrée dans la Loire contre la politique "libérale" d'Emmanuel Macron

jeudi 16 novembre 2017 à 15:14 Par Yves Renaud, France Bleu Saint-Étienne Loire

Ils étaient plus de 2.000 dans les rues de Saint-Étienne ce jeudi pour s'opposer aux réformes libérales d'Emmanuel Macron. Une mobilisation plus importante que les précédentes. À l'échelle nationale en revanche, la mobilisation contre les ordonnances semble marquer le pas.

Les manifestants à nouveau dans la rue contre la politique gouvernementale
Les manifestants à nouveau dans la rue contre la politique gouvernementale © Radio France - yves renaud

saint etienne

Dans certains secteur comme à saint -Étienne par exemple, la CGT a constaté ce jeudi matin une meilleure mobilisation que sur la précédente journée d'action. Selon le syndicat ils étaient 2.200 au moins, c'est 1.000 de plus que lors de la dernière manifestation, le 19 octobre. Selon les chiffres de la police, les manifestants étaient plutôt 1.000 dans les rues de la ville-préfecture ligérienne.

Mobilisation plus forte à Saint-Étienne

À Roanne, selon les syndicats, le cortège a réuni 350 personnes, qui ont terminé leur défilé devant la permanence de Nathalie Sarles, la députée "la République En Marche" de la 5e circonscription. Au Puy-en-Velay, en Haute-Loire, la protestation s'est achevée devant les portes de la préfecture, selon les syndicats, elle a réuni un peu plus de 400 manifestants.