Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Que faire en lieu et place de l'Intermarché de Buxerolles ?

mercredi 24 octobre 2018 à 4:01 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

Après l'annonce de la fermeture de l'Intermarché de Buxerolles, on prend deux minutes pour comprendre ce qu'il va advenir de la zone commerciale du Pas de St Jacques. Avec le départ du supermarché, ce sont 2 000 mètres-carré de locaux vides qu'il va falloir réaffecter. Oui, mais à quelle activité?

La zone commerciale du Pas de St Jacques à Buxerolles
La zone commerciale du Pas de St Jacques à Buxerolles © Radio France - Isabelle Rivière

Buxerolles, France

Dans le quartier du Pas de St Jacques à Buxerolles, près de Poitiers,  ils sont nombreux à commenter la fermeture annoncée au 31 octobre de l'Intermarché, mais ils sont encore plus nombreux à se demander ce qui va le remplacer. Si la Mairie de Buxerolles a affiché sa préférence pour un commerce d'alimentation de moins de 1000 mètres-carré, Philippe Brottier, en charge de l'économie à Grand Poitiers, explique que la collectivité est en train d'établir "un schéma commercial pour coller aux besoins dans les dix ans à venir, de manière à ce que soit viable et à ce que la concurrence ne tue pas les commerces". "Ce qu'il faut",  ajoute l'élu, "c'est trouver la bonne solution pour que ça ne reste pas en friche ad vitam aeternam".

Personne n'a intérêt à ce que les locaux restent vides

Même si le propriétaire des murs est assuré de toucher les loyers d'Intermarché jusqu'en janvier 2021, même après son départ, il n'a pas intérêt à ce que les locaux restent vides car il est aussi exploitant de la boutique de fleurs, juste à côté. Une boutique qui emploie deux fleuristes et qui profitaient du flux de clients du supermarché ou de la station-service. 

Casa Giovanni s'en va aussi

D'autant que le traiteur italien, La Casa Giovanni, lui aussi quitter l’îlot commercial l'an prochain. A cause du prix du loyer ? Non ! répond le patron Giovanni Abatte.  ''En fait, dit-il, j'avais pris ma décision avant la fermeture de l'Intermarché. J'ai désormais une clientèle de fidèles et je souhaite simplement développer mon activité. Je quitte cet îlot donc, mais je reste sur la commune de Buxerolles où je me sens bien", insiste-t-il.  

Qui pour remplacer Intermarché ? 

Si pour l'instant, aucune information n'est avancée, les rumeurs vont bon train dans le quartier. certains évoquent l'implantation éventuelle d'un Carrefour Market. Mais ce qui revient le plus souvent dans la bouche des personnes interviewées, c'set le nom de Grand Frais, l'enseigne déjà implantée à Chasseneuil et Saint Benoît. Pour l'instant, aucune confirmation. Mais pour Philippe Brottier, en charge de l'économie à Grand Poitiers, tout est ouvert : commerces, logements, ou du loisir pourquoi pas. A nous d'être avant-gardiste, mais pas trop. L'élu donne l'exemple du surf aquatique indoor, à condition que ce soit possible dans ce type de locaux. En tout état de cause, c'est le propriétaire des murs qui aura le dernier mot. Comme il l'avait eu en 2012 pour l'implantation de l'Intermarché.