Économie – Social

Quel avenir pour les salariés licenciés de l'usine Schneider Electric de Fabrègues ?

Par Benjamin Rieth, France Bleu Hérault et France Bleu mercredi 16 septembre 2015 à 20:53

95 salariés de Schneider Electric ont appris leur licenciement mercredi.
95 salariés de Schneider Electric ont appris leur licenciement mercredi. - Damien Triomphe

Quelque 95 salariés sur les 150 de l'usine Schneider Electric de Fabrègues vont être licenciés. Ils sont reçus ce jeudi et ce vendredi par la direction, qui devrait leur proposer des postes dans d'autres sites du groupe.

Les salariés de  Schneider Electric à Fabrègues (Hérault) s'y attendaient depuis le rachat de leur usine par Areva il y a quatre ans. Mercredi, 95 salariés sur les 150 de l'usine ont su lesquels d'entre eux étaient licenciés. 

Nadia a 50 ans, deux enfants de 13 ans et demi. Elle travaille depuis 24 ans comme gestionnaire administrative. Elle fait partie des licenciées.

Nadia, 50 ans, est licenciée

Ils doivent maintenant rencontrer la direction ce jeudi et ce vendredi. Des rendez-vous individuels, pendant lesquels la direction devrait leur proposer des postes dans d'autres sites du groupe.

Mais selon les salariés, il s'agit de postes dans d'autres régions, voire à l'étranger, et souvent moins qualifiés. La plupart d'entre eux sont déjà certains de refuser ces offres.

La question des indemnités de licenciement devrait être également abordée au cours de ces entretiens.

Reportage à l'usine Schneider de Fabrègues