Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Quinze millions d'euros pour la formation professionnelle : la région met la main à la poche

vendredi 29 mars 2019 à 19:50 Par Alexandre Berthaud, France Bleu Bourgogne, France Bleu Auxerre, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu Besançon

La région Bourgogne-Franche-Comté a voté vendredi 29 mars un plan pour aider le pouvoir d'achat des stagiaires en formation professionnelle : quinze millions d'euros d'ici à 2022.

Un des instituts de formation de la région Bourgogne-Franche-Comté.
Un des instituts de formation de la région Bourgogne-Franche-Comté. - Capture d'écran Google Street

Dijon, France

La région Bourgogne-Franche-Comté a décidé de mettre la main à la poche et pas à moitié : 15 millions d'euros en trois ans. Qui va en bénéficier ? Les stagiaires en formation professionnelle, c'est-à-dire soit des jeunes soit des adultes éloignés de l'emploi. Le plan est divisé en trois parties.

  1. Doublement de la rémunération des stagiaires : à parti du 1er mai 2019, un demandeur d'emploi en formation avec moins de six mois d'activité salariée va voir sa rémunération passer de 350 à 652 euros. Pour un mineur, primo demandeur d'emploi, sa rémunération va passer à 455 euros au lieu de 130 euros. Cela concerne près de 8600 personnes.
  2. L'indemnité mensuelle de transport sera multipliée par trois pour atteindre quasiement 100 euros. Elle profitera aux stagiaires habitant à plus de 15 kilomètres de leur lieu de stage, soit 2000 personnes.
  3. La plus importante, c'est cette aide à l'entrée en formation : 200 euros par mois dès septembre 2019 à l'ensemble des nouveaux stagiaires, qui rentrent sur une formation agrée par la Région : soit 15 000 personnes par an.

Important pour les femmes seules

La présidente de la région (de gauche), Marie-Guite Dufay, a justifié cette aide, particulièrement celle de l'entrée en formation. : "il y a beaucoup de femmes seules qui abandonnent des formations qu'elles avaient commencé à cause des frais de garde ou de déplacement". L'opposition de droite salue le plan et l'investissement mais insiste sur le fait qu'il faut davantage penser aux déplacements : "il faut pouvoir accéder à des formations qui correspondent à des bassins d'emplois, et penser aux hébergements disponibles", explique Marie-Claude Jarrot, membre de la commission formation et apprentissage.