Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Rachat de Smuggler à Limoges : "une démarche totalement affective" pour le PDG de Molitor

mardi 13 mars 2018 à 10:18 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Les costumes Smuggler seront-ils toujours fabriqués à Limoges par France Confection ? Oui, répond le PDG du groupe Molitor, qui a racheté les 2 entités. Gilles Zeitoun était l'invité de France Bleu Limousin ce mardi matin.

Le nouveau patron dit avoir voulu préserver des savoir-faire rares.
Le nouveau patron dit avoir voulu préserver des savoir-faire rares. - ©Smuggler

Limoges, France

Quel avenir pour les costumes Smuggler et l'atelier limougeaud France Confection, qui les fabrique ? Une semaine après la reprise des deux entités par le groupe Molitor, son PDG Gilles Zeitoun se veut rassurant. Il répondait à 8h15 sur France Bleu Limousin aux questions de Jérome Ostermann. 

Préserver un savoir-faire.

"C'est une démarche totalement affective", explique Gilles Zeitoun pour justifier cet investissement : "c'était une folie de laisser fermer une entreprise de cette nature, le dernier costumier à fabriquer en France !" Le PDG de Molitor dit avoir voulu préserver "un savoir-faire rare". 

Des commandes de tissu déjà passées pour France Confection.

Et pas question, dit-il, de délocaliser la production au Portugal, où le groupe possède un atelier. Là-bas, "je suis déjà quasiment à 100% des capacités" de production, explique Gilles Zeitoun, avec la marque Torcello, encore plus haut-de-gamme que Smuggler. Au contraire, le PDG de Molitor dit vouloir très vite redonner de l'ouvrage aux couturiers et couturières de France Confection, à Limoges. Aujourd'hui, l'atelier tourne à 50% seulement, avec du chômage partiel. Mais alors que le tribunal de commerce a rendu sa décision le 6 mars, "le 8 nous passions des commandes d'étoffes pour l'usine !", affirme Gilles Zeitoun, "pour que France Confection puisse recommencer à travailler".