Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Économie – Social

Rachat des Girondins : Alain Juppé donne son feu vert à GACP pour la reprise du club

jeudi 11 octobre 2018 à 20:11 Par Pierre-Marie Gros, France Bleu Gironde et France Bleu

Joseph DaGrosa, le repreneur potentiel du club des Girondins de Bordeaux, a été auditionné pendant une heure et demie ce jeudi soir par une cinquantaine d'élus de la Métropole. Pour Alain Juppé, "toutes les conditions sont réunies pour laisser l'opération se dérouler".

De gauche à droite : Joseph DaGrosa, Alain Juppé et Nicolas De Tavernost
De gauche à droite : Joseph DaGrosa, Alain Juppé et Nicolas De Tavernost © Radio France - Stéphane Hiscock

Bordeaux, France

D'ici la fin du mois, la vente des Girondins de Bordeaux par M6 au fonds d'investissement américain GACP sera finalisée. Dixit jeudi soir Nicolas de Tavernost, patron de M6. Le repreneur, Joseph DaGrosa, est venu à Bordeaux Métropole se livrer à l'exercice d'un grand oral  et répondre aux responsables de groupes politiques.

L'audition, par une cinquantaine d'élus de Bordeaux Métropole, a duré une heure et demie. Une audition qui avait été réclamée par Alain Juppé, et d'autres élus, et qui avait conduit il y a 15 jours au report du vote que devait effectuer la Métropole pour entériner cette vente. 

Dès la fin de cette audition, le maire de Bordeaux et président de la Métropole s'est exprimé, tout d'abord sur les garanties attendues sur le paiement du loyer du Matmut Atlantique, le point qui sera soumis au vote ce vendredi lors du Conseil de métropole. Pour Alain Juppé, "_nous avons eu la démonstration que les engagements (pris par M6, l'actuel propriétaire), seraient tenus dans les mêmes termes_." "Je proposerai donc aux élus de voter cette délibération." 

Le maire de Bordeaux s'est dit aussi "rassuré" sur les engagements pris par Joseph DaGrosa pour assurer la pérennité du club. A propos de la gouvernance, elle sera confiée "à une personnalité française qui connaît le foot", s'est félicité Alain Juppé. "Malgré quelques inquiétudes qui demeurent, les conditions sont réunies pour laisser cette opération se dérouler."  Il a enfin insisté sur "le devoir moral" des élus : "Nous n'avons pas le droit de mettre le club en difficulté, si cette vente ne se fait pas."

Notre volonté c'est de prendre soin de ce joyau qu'est le club des Girondins. — Jo DaGrosa

Visiblement lassé d'entendre dire que GACP ne cherche qu'à rentabiliser son investissement et à faire du profit, Jo DaGrosa a promis que les Américains resteront à Bordeaux au moins cinq ans, peut-être même 10. L'homme d'affaires reconnait qu'il n'y connait pas grand chose en matière de ballon rond mais il promet de bien s'entourer.