Économie – Social

Rachat du FC Sochaux-Montbéliard : le groupe chinois LEDUS proche de conclure

Par Jérémie Pignard et Hervé Blanchard, France Bleu Belfort-Montbéliard samedi 14 février 2015 à 18:15

Photo officielle FCSM saison 2014/2015
Photo officielle FCSM saison 2014/2015 © Radio France - Hervé Blanchard

A trois mois du terme de la saison, le groupe chinois LEDUS est tout proche de racheter le FC Sochaux-Montbéliard à l'actionnaire historique PSA. D'importantes réunions doivent avoir lieu dans les jours à venir pour finaliser le dossier.

Le passage de témoin entre l'actionnaire historique du FCSM et le groupe chinois LEDUS est désormais acté. Spécialisé dans la fabrication d'ampoules LED et basé à Hong-Kong, ce dernier a désormais de fortes chances d'être le fameux repreneur tant recherché et tant attendu par PSA.

L'intérêt du groupe LEDUS était apparu au grand jour lors du match face à l'AC Ajaccio le 17 janvier dernier. Une délégation était venue assister à la rencontre au Stade Bonal, quelques semaines après avoir visité les installations du club et notamment le centre de formation. Ces dernières semaines, les négociations entre les deux parties ont franchi une étape décisive. Si bien que d'importantes réunions doivent se tenir durant la semaine à venir.

Tous les salariés convoqués ce mardi 17 février

Pour preuve, l'ensemble du personnel du club sochalien est convoqué à une réunion "de la plus haute importance" ce mardi 17 février. Joueurs, personnel administratif et dirigeants ont été prévenus par mail la veille du match face à Nancy (ndlr défaite 2-0). Il s'agit d'une procédure légale à laquelle est tenu l'actionnaire actuel. L'objectif de cette réunion est d'avertir les salariés de l'avancée sérieuse d'un potentiel repreneur.

Malgré tout de nombreuses questions restent en suspens. Le détail du montage financier reste inconnu. LEDUS sera-t-il seul aux commandes du club ou partagera-t-il l'actionnariat avec d'autres entités ? PSA et la famille Peugeot auront-ils encore un rôle à jouer ? Autant de zones d'ombres à lever dans les semaines à venir, tout comme les contours du futur projet sportif. Car le temps reste compté, le rachat  doit être ficelé d'ici la fin de saison sous peine de voir le club sochalien rayé de la carte du football français.

Des chinois tournés vers l'Europe

 

Ce football qui n'est sans doute pas le seul intérêt des candidats chinois. Leurs regards restent inexorablement tournés vers l'Europe et son marché de l'ampoule LED très porteur dans le secteur de l'automobile. Des dirigeants chinois dotés de par leur expérience d'une vision du sport et du sponsoring très américaine. 

Après avoir été fondé il y 87 ans par Jean-Pierre Peugeot et sous la coupe de PSA jusqu'ici, le FCSM est à l'aube d'un immense changement. D'une révolution.