Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Vosges: une nouvelle unité de valorisation énergétique à l'horizon 2021 à Rambervillers

mercredi 26 septembre 2018 à 17:02 Par Hervé Toutain, France Bleu Sud Lorraine

A Rambervillers, une nouvelle unité de valorisation énergétique, construite par le groupe Suez, va remplacer l'actuelle usine d'incinération des déchets ménagers. Un chantier de 2 ans pour un investissement total de 66 millions d'euros. Un réseau de chaleur urbain sera créé en parallèle.

Présentation de la future unité de valorisation énergétique de Rambervillers
Présentation de la future unité de valorisation énergétique de Rambervillers © Radio France - Hervé Toutain

Rambervillers, France

Dans les Vosges à Rambervillers l'actuelle usine d'incinération des déchets ménagers, dépassée techniquement, va être remplacée  par une unité de valorisation énergétique à l'horizon 2021.  C'est le groupe Suez qui est chargé de la construction et de l'exploitation.

Un chantier de 2 ans, pour un investissement total de 66 millions d'euros. Le premier coup de pioche sera donné le 1er novembre prochain. La nouvelle unité traitera 77 000 tonnes de déchets par an, selon les dernières normes européennes en matière d'économie d'énergie et de respect de l'environnement.

Qui dit valorisation énergétique des déchets dit récupération de la chaleur de combustion au bénéfice du chauffage urbain.  La future unité sera ainsi connectée à un réseau alimentant en eau chaude les bâtiments communaux départementaux et l'habitat collectif de Rambervillers.  De substantielles économies sont attendues.

La moitié des salariés sur le chantier sera employée par des entreprises vosgiennes

Une centaine des personnes vont travailler sur le chantier, dont la moitié employées par des entreprises vosgiennes, avec un engagement de ces dernières en faveur de l'insertion et de la formation, en vue d'un retour à l'emploi.

Montrer et expliquer au citoyen, comment sont traités et sont valorisés leurs déchets, c'est aussi l'ambition des dirigeants de la future unité qui accueillera le public. 

L'unité de valorisation énergétique de Rambervillers portera le nom de FENIIX, pour fabrication d'énergies nouvelles de plusieurs types.