Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : à Orléans, derrière les portes closes des restaurants, les cuisines fonctionnent toujours

-
Par , France Bleu Orléans

Menus à emporter ou plats livrés à domicile, voici l'astuce trouvée par des restaurants du Loiret pour continuer à travailler. Exemple à Orléans, à L'école des sales gosses.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Antoine Denéchère

Malgré leur fermeture administrative dans le cadre du reconfinement, certains chefs loirétains n'ont pas totalement raccroché leur tablier. Il essayent de limiter la nouvelle perte de chiffre d'affaire qui s'annonce. Pour d'autres, c'est une question de survie.

Il est bientôt midi et dans le restaurant de Romain, les commandes arrivent, "je dresse les tartes tatins poireaux-lardons, ce sont nos entrées du jour. Dix clients ont commandé des menus, donc je me dépêche…"

Il est possible de se faire livrer à domicile

Certains viennent directement les chercher sur place mais d’autres ne peuvent pas aller jusqu’au restaurant pour retirer leur repas, "on fait un peu de livraison dans un périmètre restreint. Elle est assurée par mon père et ma femme Céline", précise Romain en assaisonnant ses tartes.

Un modèle déjà expérimenté pendant le premier confinement

Céline, également cogérante de L’école des sales gosses, explique que ce n’est pas la première fois que le restaurant fonctionne ainsi. La vente à emporter et la livraison avait déjà été utilisées entre le déconfinement et la réouverture officielle des restaurants. "Le succès n’avait été que moyennement au rendez-vous car nous fonctionnons beaucoup avec une clientèle de bureau qui était encore en télétravail. Seulement 30% du chiffre d'affaire avait été préservé", détaille-t-elle.

Le maintien d’une offre de restauration pendant ce second confinement est aussi utile pour les personnes continuant à travailler loin de chez eux. "C’est une solution concrète pour me restaurer le midi. Il est aussi important de faire fonctionner les commerçants locaux", estime Gary, occupé, du lundi au vendredi, par un chantier à Saint-Jean-de-la-Ruelle.

Pour commander, rendez-vous sur la page Facebook du restaurant ou sur le site Resto chez moi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess