Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : Fresnay-sur-Sarthe et de Saint-Calais autorisent leurs commerces à ouvrir

-
Par , France Bleu Maine

Les maires de Fresnay-sur-Sarthe et de Saint-Calais ont pris des arrêtés municipaux pour autoriser les commerces dits "non-essentiels" de leur commune à ouvrir malgré le reconfinement. Ces élus veulent aider les commerces locaux à lutter contre la concurrence des grandes surfaces.

Ces arrêtés municipaux ont pour but de soutenir l'économie locale et les petits commerces. (image d'illustration)
Ces arrêtés municipaux ont pour but de soutenir l'économie locale et les petits commerces. (image d'illustration) © Radio France - Thomas Schonheere

Des maires volent au secours aux commerces "non-essentiels" de leur commune. En Sarthe, mais aussi un peu partout en France, ces élus prennent des arrêtés municipaux pour les autoriser à ouvrir, contrairement aux directives du gouvernement pour ce deuxième confinement, qui a commencé vendredi 30 octobre 2020.

Concurrence déloyale des supermarchés

A Fresnay-sur-Sarthe et à Saint-Calais, les maires ont pris des arrêtés de ce type. Le maire de Saint-Calais, Marc Mercier, estime que "cette pratique déloyale" est "contraire aux décisions annoncées par Monsieur le Président de la République et contraire au principe d'une concurrence non-faussée".

Quand elle a vu les images de ruées dans les hypermarchés, Fabienne Labrette-Ménager a voulu "préserver les commerces du centre-ville" de Fresnay-sur-Sarthe. "Le supermarché est ouvert. Il peut vendre des jouets, des téléviseurs, de la vaisselle, des vêtements, mais les commerces de proximité ne peuvent pas", s'insurge la maire de la commune.

Des arrêtés illégaux, selon la préfecture de la Sarthe

Le préfet de la Sarthe, Patrick Dallennes, considère que ce type d'arrêté est illégal. Il a annoncé qu'il les fera invalider.

L'association des maires ruraux de la Sarthe apporte son soutien "à l’ensemble des acteurs économiques locaux qui font vivre les cœurs des village" du département, dans un communiqué publié ce samedi 31 octobre. "Les critères de fermeture suscitent une incompréhension dans nos communes où la crise sanitaire peut paraître moins avancée", complète l'association d'élus.

Fermer les rayons non-essentiels des supermarchés ?

Les Maires ruraux conseillent de mettre en place des systèmes de livraison et de "click and collect", comme au Mans. Ils demandent à ce que les supermarchés ne puissent plus vendre de produits qui ne sont pas de première nécessité

C'est déjà le cas pour les livres et autres produits culturels, après une forte mobilisation des libraires notamment au Mans. Une décision qui ne satisfait personne puisque les librairies ne peuvent toujours pas rouvrir, comme le souligne Samuel Chauveau, le patron de la librairie Bulle au Mans, dans une publication Facebook.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess