Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : la présidente des Pays de la Loire et une commerçante mayennaise écrivent au Premier ministre

-
Par , France Bleu Mayenne

La présidente de la région des Pays de la Loire, Christelle Morançais, a envoyé un courrier à Jean Castex pour demander une adaptation locale des règles sanitaires afin de rouvrir les commerces. La responsable de l'association des commerçants de Laval fait partie des signataires de cette lettre.

Pendant le confinement, les commerces s’adaptent.
Pendant le confinement, les commerces s’adaptent. © Radio France - Nolwenn Le Jeune

Le Premier ministre Jean Castex tiendra jeudi 12 novembre une conférence de presse consacrée à la situation sanitaire. Un rendez-vous que les professionnels du commerce attendent avec impatience. Le gouvernement va-t-il autoriser la réouverture des commerces de proximité dits non-essentiels ? Malheureusement pour ce secteur qui est en grande souffrance, aucun scénario envisagé ne semble permettre leur réouverture avant la fin prévue du confinement le 1er décembre. 

La présidente de la Région des Pays de la Loire vient d'envoyer un courrier au Premier ministre pour lui demander que soient désormais appliquées des règles locales pour sauver les commerces de proximité "l'âme et le poumon de nos territoires qui sont en danger de mort", assure Christelle Morançais : "Nous vous proposons que les préfets de département, sur proposition ou avis favorable du maire concerné, puissent autoriser localement l'ouverture de commerces dits non-essentiels lorsque la situation sanitaire le permet." 

Cette lettre a été notamment co-signée par Béatrice Bordeau, la présidente de l'association Laval Cœur de commerces" et par Samuel Tual, le responsable mayennais du Medef Pays de la Loire : "Le couvre-feu appliqué dans les principales métropoles a montré son efficacité contrairement au confinement dont on ne mesure pas encore les conséquences. Il est encore temps de corriger notamment en adaptant les contraintes dans chaque territoire !", écrit-il sur twitter. 

En Mayenne, le député centriste Yannick Favennec avait, lui aussi, souhaité que les préfets prennent la main sur ce dossier en concertation avec les élus locaux. En vain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess