Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : la SNCF rouvre ses guichets en gare de Perpignan, mais avec des horaires restreints

-
Par , France Bleu Roussillon

Fermés depuis le 6 novembre, les guichets de billetterie de la SNCF en gare de Perpignan ont rouvert (avec des horaires restreints) ce lundi. La CGT avait dénoncé une fermeture "scandaleuse".

De nombreux clients étaient présents dès la réouverture du guichet.
De nombreux clients étaient présents dès la réouverture du guichet. © Radio France - Adèle Bossard

Les guichets de vente de billets de la gare de Perpignan ont rouvert ce lundi avec des horaires restreints. Ils étaient ouverts ce lundi de 12h15 à 16h15 et devraient l'être à nouveau avec les mêmes horaires toute la semaine, indique la SNCF.

Ces guichets, où l'on peut acheter, échanger ou se faire rembourser un billet, étaient fermés depuis le 6 novembre. Une mesure prise pour "adapter l'offre aux besoins", justifie la SNCF, dans la mesure où le nombre de trains en circulation a été réduit avec le reconfinement.

Elle anticipe désormais une augmentation du trafic et rouvre donc petit à petit ses guichets en gare. Pour le moment, sur l'ensemble de la région Occitanie, 78% des trains circulent en semaine, et 38% le week-end, mais la SNCF promet une amélioration dans les jours qui viennent. 

Sur la vitre du guichet, un message signale toujours la fermeture du guichet.
Sur la vitre du guichet, un message signale toujours la fermeture du guichet. © Radio France - Adèle Bossard

Ce lundi midi, une trentaine de clients faisaient la queue dès la réouverture. "Ça fait déjà trois fois qu'on vient et qu'on trouve le guichet fermé, explique Chantal, qui cherche désespérément à se faire rembourser après la suppression de son train, mi-novembre. On a essayé sur internet, mais on n'a pas pu éditer le formulaire. Donc on a essayé de ne pas se déplacer mais on n'a pas eu le choix."

"Quand les guichets sont fermés, on est vraiment dans la panade."          
- Michel

Michel a lui aussi dû se résoudre à venir en gare. Le train qu'il devait prendre dimanche pour aller travailler à Paris a été supprimé. "Et il est impossible de changer mon billet, que ce soit sur internet ou sur une borne, soupire-t-il. Donc je vais voir ce que je peux faire au guichet mais quand ils sont fermés, on est vraiment dans la panade. La seule solution qu'on a pour régler nos problèmes, c'est d'avoir quelqu'un en face de nous physiquement".

Une fermeture jugée "scandaleuse et inadmissible" par la CGT

Et puis les usagers qui ne peuvent ou ne veulent pas réserver leur billet en ligne et pour qui les guichets sont indispensables. "S'il n'y a pas de guichet, on est obligés de monter dans le train sans payer, s'agace par exemple Jean-Pierre, qui veut rejoindre Marseille. Qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse ? Si vous n'avez pas internet, comment vous faites ? Ce n'est pas écrit dans la constitution qu'on doit avoir internet !"

La CGT cheminots de Perpignan avait dénoncé la fermeture de ces guichets de billetterie en gare. Dans un communiqué, elle juge cette fermeture "scandaleuse et inadmissible" et estime que les passagers sont "abandonnés à leur sort".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess