Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : le Secours populaire lance un "puissant appel" à la solidarité

-
Par , France Bleu

Ce vendredi, en ce premier jour de reconfinement, le Secours populaire lance un "puissant appel" à la solidarité, par des dons ou du temps. L'objectif est d'aider les milliers de personnes menacées de plonger dans la précarité.

Le Secours populaire lance ce vendredi un "puissant appel" à la solidarité.
Le Secours populaire lance ce vendredi un "puissant appel" à la solidarité. © AFP - ADRIEN NOWAK / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP

En ce premier jour de reconfinement, le Secours populaire "lance un puissant appel" à la solidarité "en donnant de son temps, en collectant, en mobilisant ou en faisant un don". L'association demande de l'aide ce vendredi "pour faire face à cette vague sociale - et alors que près de la moitié des personnes aidées par le Secours populaire depuis le 17 mars ne l'avaient jamais été", écrit-elle dans un communiqué.

"La crise sanitaire a pour conséquence une montée de la pauvreté et de la précarité", souligne le Secours populaire. Pendant les deux mois du premier confinement, 1.270.000 personnes avaient sollicité l'aide de l'association dans ses permanences d'accueil - contre 3,3 millions sur toute l'année 2019.

"2020 est une année noire"

"Aide alimentaire et produits d'hygiène, accès aux droits, accès au numérique, accès aux soins, accompagnement scolaire... Les bénévoles sont sur le pont pour maintenir le lien avec les personnes vulnérables déjà impactées, tout en s'apprêtant à faire face à de nouvelles situations qui vont plonger des milliers de personnes dans la précarité", poursuit l'association.

Selon le Secours populaire, "familles monoparentales, personnes âgées, étudiants, mais aussi intérimaires, travailleurs indépendants, aides à domiciles, artisans ont basculé dans la précarité". Elle qualifie 2020 "d'année noire" : "Elle l’est aussi pour les victimes des catastrophes, notamment les sinistrés des Alpes-Maritimes et du Nord de l’Italie ainsi que les Beyrouthins, comme pour les victimes des actes de barbarie".

Chacun peut agir là où il se trouve, en donnant de son temps, en collectant, en mobilisant ou en faisant un don.

Pour effectuer un don ou devenir bénévole au Secours populaire, rendez-vous sur le site internet de l'association. Ses 1.300 centres en France restent ouverts pendant ce reconfinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess