Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : les élus du Loiret demandent la réouverture des commerces non-essentiels

-
Par , , France Bleu Orléans, France Bleu

Les élus locaux du Loiret ont lancé un appel au gouvernement pour demander la réouverture des commerces non-essentiels dans le département. Ils pointent du doigt une inéquité entre la fermeture des commerces de proximité et l'ouverture des grandes surfaces.

Les gouvernement impose la fermeture des commerces non-essentiels pendant le confinement
Les gouvernement impose la fermeture des commerces non-essentiels pendant le confinement © Radio France - Marc Bertrand

Marc Gaudet, président du Conseil départemental du Loiret, et Pauline Martin, présidente de l'association des maires et des présidents d'intercommunalité du Loiret ont adressé une lettre au gouvernement ce samedi. 

Au nom des élus locaux du Loiret, ils lancent un appel pour demander la réouverture des commerces dits "non-essentiels", dont la fermeture est imposée depuis le reconfinement. "Il me semblait important de réagir rapidement pour ne pas laisser cette situation s'installer", explique Marc Gaudet, président du Conseil départemental du Loiret et signataire du communiqué

On est tous d'accord pour mettre fin à cette crise sanitaire, mais il faut que l'action soit juste - Marc Gaudet

"Le sens de notre communiqué c'est de dire : écoutez bien ce qu'il se passe sur le terrain, parce qu'il y a une incompréhension", poursuit l'élu qui estime que le gouvernement ne pourra pas entendre ces appels. "On est tous d'accord pour mettre fin à cette crise sanitaire, mais il faut que l'action soit juste."

"Nous voyons les magasins de la grande distribution rester ouverts, y compris les rayons des produits qui ne sont pas de première nécessité", soulignent les élus qui craignent de voir disparaître tout un tissu commercial de proximité. Leur fermeture intervient à l'approche des fêtes de fin d'année, une période qui représente une partie importante du chiffre d'affaires de ces commerces

Les élus pointent aussi du doigt "les métiers pouvant être pratiqués en auto-entreprise qui sont autorisés", comme les coiffeurs à domicile par exemple, "alors que les mêmes métiers exercés en boutique ou en salon ne le sont pas".

Aussi, la réouverture de ces commerces permettrait de multiplier les points de ventes, selon eux, et donc "d'éviter les brassages de population" au sein des grandes enseignes

Fermeture à deux mois de Noël

"Je peux entendre que sur certains commerces, où on enlève le masque, ça soit plus problématique", ajoute Pauline Martin, présidente de l'association des maires et des présidents d'intercommunalités du Loiret. 

"Prenez les magasins de jouets, on est à deux mois de Noël, vous imaginez ce que ça peut donner sur les petits magasins locaux", argumente l'élu, signataire du communiqué. "Ils ont déjà du mal à boucler leur fin de mois, si en plus on les empêche de faire leur chiffre d'affaires sur cette période on signe leur arrêt de mort."

La maire de Meug-sur-Loire affirme avoir été largement sollicitée ces derniers jours par "les administrés, commerçants et aussi par l'association des maires ruraux" pour lancer cet appel au gouvernement. "Ce que nous espérons, c'est que l'information remonte le plus rapidement possible auprès des services de l'Etat."

En France, plusieurs communes ont pris des arrêtés pour autoriser la réouverture de ces commerces, c'est le cas notamment de Perpignan, Béziers et Montauban. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess