Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : les marchés de Reims devraient rester ouverts

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les marchés restent ouverts en France, malgré l'annonce du reconfinement. A Reims, cette décision devrait être validée lundi 2 novembre lors d'une réunion avec la mairie de la ville.

Les marchés peuvent rester ouverts pendant le confinement, comme au marché du Boulingrin à Reims.
Les marchés peuvent rester ouverts pendant le confinement, comme au marché du Boulingrin à Reims. © Radio France - Marie Martirossian

Derrière son échoppe de produits bio, Géraldine Deshuraud, agricultrice à Perthes (Ardennes), peut enfin souffler. "C'est un grand soulagement", confie-t-elle, "et j'espère que les clients vont prendre conscience que nous, les petits producteurs, on a besoin d'eux."

Avec le reconfinement en France, beaucoup de commerces dits non essentiels doivent fermer leurs portes. Mais les marchés vont rester ouverts. Une décision qui soulage aussi Patrick Cogniard, président de de l'association des commerçants et producteurs du Boulingrin, à Reims : "On souhaite avoir une France qui continue à avoir de l'activité économique, ça concerne aussi les marchés."

Une bonne nouvelle pour les commerçants

Lors du confinement de mars dernier, les marchés étaient fermés. Céline Thierry, arboricultrice, se souvient : "On avait été prévenus du jour au lendemain, donc c'était compliqué de s'organiser sans informations... On s'est débrouillés un peu tout seul."

La ville de Reims doit encore décider si les marchés resteront définitivement ouverts pendant les quatre semaines du confinement. C'est aussi ce qu'espèrent les clients. Un sac de pommes à la main, Annick croise les doigts : "Il faut vraiment que les marchés restent ouverts, car ça a été vraiment éprouvant de les voir annulés en mars, pour les commerçants comme pour les consommateurs, d'autant que les supermarchés étaient ouverts, eux."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess