Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : les restaurateurs poitevins inquiets qu'Emmanuel Macron remette le couvert

-
Par , France Bleu Poitou

Même s'ils s'y attendaient les patrons de bar et restaurants de Poitiers craignent pour l'avenir de leurs établissements, malgré les aides annoncées. Certains pourraient ne pas s'en remettre.

Une chaîne d'info en continue plutôt que du sport au restaurant le K
Une chaîne d'info en continue plutôt que du sport au restaurant le K © Radio France - Vincent Hulin

"L'économie ne doit ni s'arrêter ni s'effondrer" a annoncé Emmanuel Macron ce mercredi en confirmant le retour d'un confinement national dès vendredi et jusqu'au 1er décembre au moins. N'empêche s'il y a un secteur où les conséquences s'annoncent comme pouvant être dramatiques sur le long terme c'est bien celui de la restauration. Bars et restaurants doivent baisser le rideau à partir de ce jeudi soir, certes ils vont pouvoir bénéficier d'aides et c'est encore heureux pour Jérôme Lacroix, à la tête de plusieurs établissements sur Poitiers "D'abord je pense à nos employés qui vont encore se retrouver sans travail, c'est dur pour eux, psychologiquement, certains le vivent comme un véritable traumatisme. On prend ces annonces avec beaucoup de tristesse. Et puis pour certains patrons ça va être très compliqué, j'espère que le gouvernement va vite mettre en oeuvre les aides annoncées, parce que sans ces aides, d'une manière immédiate, c'est sûr il y en a qui vont disparaître dans les prochaines semaines." 

les restaurants vont pouvoir remballer leurs menus
les restaurants vont pouvoir remballer leurs menus © Radio France - Vincent Hulin

On a ouvert ce midi et on doit refermer demain soir

Autre exemple avec Pierre Goubault, lui aussi à la tête de plusieurs établissements, et qui se souviendra longtemps de ces annonces de reconfinement "Nous on a ouvert ce midi (mercredi) et on doit refermer demain soir !" Le chef d'entreprise doit donc fermer à peine son restaurant Le Bouillon Carnot ouvert, mais il n'avait pas le choix " Tout était lancé, les frigos étaient déjà pleins, les loyers lancés, les recrutements du personnel aussi, donc pas le choix, on va devoir se confiner, on sait faire, le soucis c'est qu'avec cette ouverture je n'ai pas de trésorerie, vivement qu'on trouve un vaccin,  et que les gens se ruent de nouveau dans les restaurants et les bars".  

"La vie ne s'arrête pas et ils vont même dépenser deux fois plus " lâche dans un sourire le restaurateur poitevin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess