Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Reconfinement : nouvel appel aux dons pour les étudiants lorrains en précarité alimentaire

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine

Face à l'augmentation du nombre d'étudiants confrontés à des difficultés financières pour se nourrir notamment, la fondation de l'université de Lorraine lance un second appel aux dons, après celui du printemps, pour renouveler les stocks en baisse des deux épiceries solidaires de Metz et Nancy.

Epicerie solidaire étudiant
Epicerie solidaire étudiant © Radio France

Chômage, suppression des stages et des jobs étudiants : avec le reconfinement, comme au printemps, le nombre d'étudiants en grande précarité augmente : ceux qui vivent avec moins de 250 euros par mois sont passés de 300 à 500 cette année à l'université de Lorraine. Les deux épiceries solidaires créées par la fédération étudiante de Lorraine pour leur venir en aide à Metz et Nancy n'ont presque plus de stock. Pour le renouveler, un appel aux dons est lancé comme en mars-avril par la fondation de l'université de Lorraine auprès des entreprises et des particuliers. 

L'appel aux dons imprimé sur 60.000 sacs à pain

Cette fois-ci, pour être visible au-delà des réseaux sociaux, elle mène aussi une opération depuis samedi dernier avec une vingtaine de boulangeries des agglomérations de Metz et Nancy. Avec l'aide d'une agence de communication, Billiotte and Co, l'appel aux dons a été imprimé sur 60.000 sacs à pains, avec au verso, l'accès à un bulletin de dons, que l'on peut notamment scanner via un QR Code. Vincent Queudot, secrétaire général de la fondation de l'Université de Lorraine, espère "pouvoir sensibiliser le grand public aux difficultés des étudiants". "Si nous arrivons à rassembler comme au printemps, 20.000 euros, ajoute-t-il, ça permettra aux épiceries solidaires de tenir à priori tout l'hiver".  

Rien que la semaine dernière, une cinquantaine de nouveaux étudiants sont venus nous demander de l'aide - la présidente de la Fédération étudiante lorraine

Pour Pheakdey Touch, présidente de la fédération étudiante lorraine, les deux épiceries solidaires de Metz et Nancy font face à une forte demande avec ce 2e confinement : "C'était déjà le cas au 1er confinement, la demande est là aussi maintenant, rien que la semaine dernière, une cinquantaine de nouveaux étudiants sont venus nous demander de l'aide". Le profil de ces étudiants en grande précarité a changé : "Avant, nous avions beaucoup d'étudiants étrangers, maintenant, il y a aussi beaucoup d'étudiants lambda, certains sont même dans des filières que nous aidions moins auparavant, comme les écoles de commerce".

Appel aussi aux dons de vêtements chauds

La fondation de l'Université de Lorraine lance un appel aux dons de vêtements chauds pour l'hiver, à déposer dans les permanences des épiceries solidaires qui fonctionnent en mode click'n collect. Selon un sondage Ipsos pour la fédération étudiante Fage réalisé cet été, 74% des étudiants français ont des difficultés financières et la moitié d'entre eux ont du mal à payer leur loyer ou se nourrir correctement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess