Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Reconfinement : "une catastrophe" pour les commerçants d'Epinal

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Daniel Bernardi, président d'Epicentre, l'association des commerçants et artisans d'Epinal était l'invité de France Bleu Lorraine ce jeudi matin après l'annonce du reconfinement du pays. La fermeture des commerces non-essentiels jusqu'au 1er décembre est pour lui "une catastrophe".

Illustration commerce fermé pendant le confinement
Illustration commerce fermé pendant le confinement © Radio France - Claire Leys

Nouveau coup dur pour les commerces d'Epinal. Cinq mois à peine après le déconfinement, les commerces vont de nouveau devoir baisser le rideau à Epinal ce soir pour ne rouvrir au mieux que le 2 décembre, même si Emmanuel Macron a annoncé que des aménagements pourraient être décidés d'ici 15 jours.

Des appels "en pleurs"

Pour Daniel Bernardi, président de l'association des commerçants d'Epinal, ce reconfinement est une "catastrophe": 

"J'en ai eu un qui en pleurait. Economiquement, psychologiquement, c'est une vraie catastrophe".

Selon Daniel Bernardi, c'est la "mort du commerce du centre-ville" alors que le président de l'association Epicentre craint que le géant du commerce en ligne Amazon ne profite de cette nouvelle période de confinement. 

Daniel Bernard qui dit ne pas croire à une réouverture de certains commerces d'ici deux semaines comme l'a laissé entendre Emmanuel Macron : 

"Notre président n'a pas été foutu de régler le problème depuis mars. Il nous annonce des fermetures sans nous présenter un plan sérieux pour les commerces, c'es hallucinant. Je n'y crois pas une minute. Il est dépassé par les événements ce monsieur".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess