Économie – Social

Record de fréquentation en 2016 pour l'aéroport de Bâle-Mulhouse

Par Guillaume Chhum, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu mercredi 18 janvier 2017 à 20:39

L'aéroport de Bâle-Mulhouse a battu des reccords de fréquentation
L'aéroport de Bâle-Mulhouse a battu des reccords de fréquentation © Maxppp - Maxppp

L'année 2016 a été une très belle année pour l'aéroport de Bâle-Mulhouse. 7,3 millions de passagers ont pris l'avion à l'EuroAirport, c'est 4% de plus qu'en 2015, c'est du jamais vu et c'est un nouveau record. Le principal dossier pour les années à venir : la desserte ferroviaire de l'aéroport.

Dans un contexte difficile avec la menace des attentats, l'aéroport de Bâle-Mulhouse se porte bien. 7,3 millions de passagers ont été accueillis en 2016, c'est 4% de plus que l'année dernière. Une fréquentation qui bat un nouveau record , mais qui reste dans la moyenne des aéroports européens.

De nouvelles destinations, l'objectif est de développer la desserte ferroviaire

Pour l'année 2017, 5 nouvelles destinations régulières vont voir le jour. Il s'agit de Biarritz, Jersey, Dubrovnik, l'ile allemande de Sylt et Madrid. Après les attentats terroristes en Turquie notamment, les vols vers la Riviera Turque ont fortement baissé, tout comme les destinations comme le Maroc, l’Égypte et la Tunisie. Il y a eu une baisse de 50% depuis 2013.

L'accord entre la France et la Suisse sur la fiscalité, intervenu en novembre 2016, permet à l'EuroAirport de continuer son développement. 3 millions d'euros ont été injectés pour améliorer les infrastructures. Premier effet : la mise en service dans le courant de l'année 2017 d'un parking de 6 niveaux avec 2 700 places.

Le dossier de la desserte ferroviaire de l'EuroAirport est aussi sur la table, c'est le prochain gros sujet dans le cadre du développement de l'aéroport. La procédure de concertation publique est attendue pour 2018. "L'objectif c'est d'élargir encore plus la capacité d'accueil de l'aéroport. Ceux qui viennent d'Alsace aient des dessertes beaucoup plus faciles, " explique Frédéric Velter, le directeur-adjoint de l'EuroAirport. Une desserte ferroviaire qui pourrait entrer en service à l'horizon 2022.

Frédéric Velter le directeur-adjoint de l'EuroAirport explique la necessité d'une desserte ferroviaire