Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Réforme de l'apprentissage : Renaud Muselier s'inquiète du retrait de cette compétence aux régions

mardi 13 février 2018 à 18:09 Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur dirigée par Renaud Muselier, reconnaît que la réforme de l'apprentissage présentée au parlement en avril est "indispensable" mais critique la méthode utilisée.

Renaud Muselier a pour objectif de former 50.000 apprentis d'ici la fin de son mandat
Renaud Muselier a pour objectif de former 50.000 apprentis d'ici la fin de son mandat © Maxppp -

Marseille, France

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur qui compte 30.000 apprentis reconnaît que la réforme de l'apprentissage présentée en avril au parlement, mais souhaite que les régions dont la formation est l'une des compétences ne soient pas écartées du dispositif.

"La méthode du gouvernement n'est pas bonne" (Yannick Chenevard)

"Cela fait 30 ans que nous n'avons pas fait de cette filière une filière d'excellence" regrette Yannick Chenevard, vice-président de la région en charge de l'emploi et de l'apprentissage qui précise que la France compte 400.000 apprentis quand l'Allemagne en compte 2,5 millions. L'Allemagne où le chômage des jeunes est de 7%. "Nous partageons les objectifs du gouvernement, mais la méthode ne nous semble pas de bonne qualité".

Alors que le gouvernement prévoit 20 mesures notamment une hausse de la rémunération des apprentis (+30 euros), une aide au passage du permis de conduire (500 euros) ou encore l'extension de l'âge limite à 30 ans, la région Sud-PACA craint de perdre la compétence apprentissage pour la donner aux branches. 

50.000 apprentis d'ici 2021

En décembre dernier, Renaud Muselier engageait "une bataille pour l'emploi" en affichant l'ambition de former "50.000 apprentis" d'ici la fin de son mandat avec une hausse du budget consacré à l'apprentissage dont le montant est de 153 millions d'euros. Le président de la région PACA appelait alors le gouvernement à ce qu'il laisse la région "maître de cette compétence".