Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Réforme de l'assurance chômage : la CGT de la Creuse alerte les demandeurs d'emploi sur les nouvelles règles

-
Par , France Bleu Creuse

A partir de ce vendredi 1er novembre, il va y avoir du changement pour les demandeurs d'emploi. Le premier volet de la réforme sur l'assurance chômage entre en vigueur et de nouvelles règles vont s'appliquer. Les syndicats s'y opposent fermement, c'est le cas de la CGT de la Creuse.

La CGT de la Creuse en pleine tractation ce mardi matin, devant l'agence Pôle Emploi à Guéret.
La CGT de la Creuse en pleine tractation ce mardi matin, devant l'agence Pôle Emploi à Guéret. © Radio France - Lauriane Havard

Guéret, France

Opération tractage ce mercredi matin devant l'agence Pôle Emploi de Guéret ! Des militants de la CGT se sont mobilisés pour expliquer les nouvelles mesures de l'assurance chômage aux demandeurs d'emploi. 

Travailler plus pour avoir droit à une indemnisation 

C'est l'une des mesures de la réforme de l'assurance chômage : il faudra travailler davantage pour percevoir une indemnisation. A partir du 1er novembre, un futur demandeur d'emploi devra avoir travaillé six mois sur les 24 derniers mois pour toucher une indemnisation, contre 4 mois sur 28 auparavant. "Deux mois de plus c'est énorme quand vous n'avez pas d'allocation pour vivre !" s'indigne Marie-France Catherine, secrétaire du comité CGT des demandeurs d'emploi de la Creuse. "Cela va aggraver les choses et je plains les chômeurs, je les plains beaucoup!". 

À travers cette réforme, le gouvernement prévoit de faire 3,4 milliards d'économies sur trois ans. Mais "ce sont encore des économies faites sur le dos des chômeurs!" regrette Marie-France Catherine. 

Nouvelles règles pour les droits rechargeables et le calcul de l'indemnisation 

Cela va aussi évoluer concernant les droits rechargeables du demandeur d'emploi. Si un chômeur retrouve un emploi, pour obtenir ensuite ses droits rechargeables il lui faudra travailler plus. Jusqu'à présent il suffisait de travailler un mois pour voir sa durée d'indemnisation rallongée. Désormais il faudra travailler six mois. "Le demandeur d'emploi sera perdant, il travaillera pour des cacahuètes!" lance Marie-France Catherine, secrétaire du comité CGT des demandeurs d'emploi de la Creuse. 

Le deuxième volet de la réforme de l'assurance chômage sera appliqué au 1er avril 2020. Parmi ces mesures prévues au printemps prochain, il y aura celle qui prévoit une modification du calcul de l'indemnisation. "Encore une fois, les demandeurs d'emploi seront lésés, en particulier les jeunes qui enchaînent les petits contrats et qui touchent aussi le chômage" explique la CGT de la Creuse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu