Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Réforme de l'assurance-chômage : "on part du principe que le chômeur ne veut pas travailler" dénonce la CGT Corrèze

mardi 20 mars 2018 à 10:26 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Plusieurs syndicats s'opposent à la nouvelle échelle de sanctions proposée par la ministre du Travail pour les chômeurs ne justifiant pas de leur recherche d'emploi. C'est le cas de la CGT, dont le secrétaire départemental en Corrèze, Sylvain Roch, était l'invité de France Bleu Limousin à 8h15.

Sylvain Roch (archives)
Sylvain Roch (archives) © Radio France - Philippe Graziani

Tulle, France

Un carnet de bord numérique pour justifier de sa recherche d'emploi et des allocations supprimées, s'il n'est pas rempli. Voilà ce qu'a présenté la ministre du Travail au partenaires sociaux chargés de réformer l'assurance-chômage ce lundi.  Pour Sylvain Roch, c'est surtout un moyen d'augmenter les radiations. Le secrétaire départemental de la CGT Corrèze répondait aux questions de Philippe Graziani ce mardi matin sur France Bleu. 

Culpabilisation des chômeurs... 

Contrôler les chômeurs qui touchent une allocation, ça n'est pas totalement illogique pour Sylvain Roch, "_mais on devait faire une réforme par rapport à la sécurité, et on s'aperçoit qu'_on part du principe que le chômeur ne veut pas travailler !", alors que "dans la réalité, c'est parce qu'il n'y a pas forcément de travail à proximité ou que le salaire ou le poste ne correspond pas à leur qualification".

... mais pas pour l'évasion fiscale !

Pour Sylvain Roch, ce système vise avant tout à radier plus de chômeurs des listes de Pôle Emploi. Il dénonce entre autres les "rendez-vous donnés à des heures impossibles pour que la personne ne puisse pas venir". Et met en parallèle la lutte contre les fraudeurs fiscaux : "je ne suis pas sûr qu'on les poursuive autant, et on ne part pas du principe que tous les riches le font !" Pour lui, "on essaie toujours d'opposer les uns aux autres : les retraités contre les jeunes, le privé contre le public... _On divise les salariés pour éviter de parler de Bernard Arnaud_, dont la fortune augmente dans des proportions faramineuses !".