Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Réforme de l'immobilier : la Corse à l'avant-garde

vendredi 29 juin 2018 à 10:54 Par Hélène Battini et Christophe Giudicelli, France Bleu RCFM

« La Corse déjà à l'avant-garde de la loi « ELAN », la réforme du droit de l'immobilier que souhaite mettre en place le gouvernement, selon le conseil national de l'ordre des architectes qui s'est réuni récemment à Bastia.

Le BTP en Corse
Le BTP en Corse © Maxppp - maxppp

Corse, France

Le conseil national de l'ordre des architectes se tient à Bastia ces 28 et 29 Juin. "Un conseil des régions" délocalisé qui réunit l'ensemble des présidents de l'ordre des architectes des autres régions françaises. L'occasion pour eux d'évoquer les projets architecturaux qui se font en Corse, de parler des architectes insulaires qui se distinguent de plus en plus, mais aussi et surtout d’évoquer la future loi ELAN, la réforme du droit de l'immobilier. Un texte décrié par les architectes qui y voient une dé régularisation de l'urbanisme. Pour Denis Dessus, président du conseil national de l'ordre des architectes, la Corse est déjà à l'avant-garde de cette loi. 

« J’ai vu des grandes opérations urbaines qui me paraissaient un peu manquer de réflexion en amont. Quand on construit un bâtiment c’est 50, 60, 70 ans, voire plus donc on impacte le cadre de vie de centaines de milliers de gens _qui vont passer devant ou vivre à l’intérieur. C’est une responsabilité importante qui mérite réflexion. J’ai vu également  _des centres commerciaux, de façon un peu massive, des grandes opérations de logements, c’est aussi de la responsabilité des collectivités de réfléchir à l’urbanisme qu’elles veulent. Le sujet de la Corse est sensible et mérite l’attention de l’ensemble de la profession. Ne pas faire n’importe quoi, réfléchir quand on intervient sur un paysage tel que celui de la Corse, penser au futur plus qu’aux intérêts immédiats. » 

Loi ELAN : Un texte décrié par les architectes qui y voient une dé régularisation de l'urbanisme. - Maxppp
Loi ELAN : Un texte décrié par les architectes qui y voient une dé régularisation de l'urbanisme. © Maxppp - maxppp

La loi ELAN a été adoptée début Juin en première lecture par l'Assemblée Nationale, elle doit prochainement être examinée par les sénateurs.